International
URL courte
191
S'abonner

Les services secrets allemands ont arrêté cinq radicaux impliqués dans le recrutement de jeunes pour Daech.

Selon le parquet allemand, les personnes arrêtées sont soupçonnées d'avoir créé une cellule terroriste dans le pays. Ils étaient engagés dans le recrutement des jeunes dans les lands allemands de Rhénanie du Nord-Westphalie et de Basse-Saxe ainsi que dans le transport des recrues au Proche-Orient, rapporte le journal Süddeutsche Zeitung.

L'instigateur principal de l'activité criminelle est un prédicateur d'origine irakienne âgé de 32 ans et qui se prénomme d'Abu Walaa. Ce complice des terroristes était surveillé par les services de renseignement depuis juillet dernier. La mosquée de la ville de Hildesheim, qui est considérée comme l'un des principaux points de recrutements des radicaux, a été fouillée.

Dans la région de la Ruhr, deux autres prédicateurs agissant sous la direction d'Abu Walaa ont également été arrêtés. Ils venaient chez des jeunes musulmans et les exhortaient à prendre part au djihad. La police a réussi à interpeller les prédicateurs radicaux grâce à un homme revenu en Allemagne après avoir séjourné dans zones proche-orientales tenues par Daech

L'Allemagne a récemment été épargnée par des attaques djihadistes d'ampleur. Cependant, Daech a revendiqué en juillet un attentat commis par un Syrien de 27 ans, débouté de sa demande d'asile, qui a fait 15 blessés, et une attaque à la hache perpétrée par un autre demandeur d'asile de 17 ans, probablement afghan, qui a fait cinq blessés.

Le danger que représenteraient des "terroristes" infiltrés parmi les 890 000 demandeurs d'asile arrivés en Allemagne en 2015 fait débat depuis des mois, alimentant la montée en puissance des populistes de droite et mettant en difficulté la chancelière Angela Merkel.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Opération antiterroriste en Allemagne: le suspect lié à Daech
Allemagne: la police arrête un membre présumé de Daech
Daech revendique l'attaque à la hache en Allemagne
Allemagne: l'agresseur à la hache peignait des drapeaux de Daech chez lui
Tags:
Etat islamique, Basse-Saxe, Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook