Ecoutez Radio Sputnik
    La candidate democrate à la présidence américaine Hillary Clinton

    Clinton accusée d’avoir violé les normes électorales

    © REUTERS / Brian Snyder
    International
    URL courte
    Présidentielle US 2016: jour du scrutin et résultats (108)
    8704
    S'abonner

    Carter Page, l’ancien conseiller de Donald Trump pour la politique étrangère, a déposé à l’OSCE une plainte qui décrit comment le quartier de Hillary Clinton a violé des normes électorales. Sputnik a jeté un coup d’œil sur le texte de la lettre.

    Carter Page, l'ancien conseiller républicain de Donald Trump pour la politique étrangère, a envoyé une plainte au président de l'OSCE, Frank-Walter Steinmeier, et à Audrey Glover, la chef de la mission d'observation électorale de l'OSCE.

    La réception de la lettre a été confirmée à Sputink par un porte-parole de l'OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe).

    Dans sa lettre, M. Page fait état de multiples violations des normes électorales et de pratiques abusives de la campagne « Hillary for America ».

    Tout d'abord, en août, le leader démocrate du Sénat Harry Reid a demandé au directeur du FBI James Comey d'ouvrir une enquête contre M. Page au sujet de ses réunions présumées avec des personnalités russes de haut rang inclues sur les listes des sanctions lors de sa visite privée à Moscou en juillet.

    Le démocrate a affirmé que le conseiller de M. Trump pourrait partager son point de vue critique à l'égard des sanctions américaines et européennes antirusses.

    Carter Page rejette ces allégations, les qualifiant de « tentative évidente pour le faire taire ».

    En fait, le républicain s'est rendu à Moscou le 7 juillet où il a prononcé un discours lors d'une conférence à l'École supérieure d'économie (HSE), affectant les questions purement économiques. À la grande déception de tous les journalistes présents à l'événement, M. Page a refusé de répondre à toutes les questions qui pouvaient avoir le moindre rapport avec sa participation électorale ou avec ses opinions politiques.

    Deuxièmement, l'équipe de campagne de Clinton a rédigé un rapport discriminatoire et sans fondement accusant le conseiller républicain de liens avec le Kremlin, selon la lettre citant la publication de Yahoo News du 23 septembre, qui a été « presque entièrement consacrée à la campagne "Hillary for America" ».

    M. Page affirme que certains journalistes lui ont révélé plus tard que les idées pour l'article leur avaient été fournies par l'équipe de Clinton.

    Troisièmement, un cabinet d'avocats proche de Clinton a embauché un agent privé basé à Londres pour enquêter sur le voyage de Carter Page à Moscou en juillet.

    Le conseiller a qualifié ce comportement de « manœuvres partisanes » et a déclaré qu'il avait été « menacé de représailles potentielles simplement pour avoir vocalisé ses pensées dans un forum académique libre ».

    Le conseiller, qui a dû suspendre ses activités liées à la campagne électorale de Donald Trump en raison des allégations susmentionnées, affirme que l'équipe d'Hillary Clinton a des liens étroits avec les autorités fédérales des États-Unis, ce qui rend ces attaques personnelles incontestables.

    M. Page estime que « la série d'attaques personnelles vindicatives » visent à distraire l'attention du public à la veille de l'élection, car elles se sont produites « presqu'en même temps que la publication des courriels de Clinton (par Wikileaks, ndlr) ».

    À son tour, le porte-parole du BIDDH (le Bureau des institutions démocratiques et des droits de l'homme) a ajouté que l'OSCE ne pouvait faire aucune évaluation des élections américaines avant la fin du processus.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».


    Dossier:
    Présidentielle US 2016: jour du scrutin et résultats (108)

    Lire aussi:

    Une église catholique de San-Diego promet l'enfer aux partisans de Clinton
    La Fondation Clinton a financé le mariage de la fille des Clinton
    L'équipe Clinton déclare faux des documents de WikiLeaks avant qu'ils ne voient le jour
    Trump: les agents ordinaires du FBI ne permettront pas à Clinton de rester impunie
    Tags:
    élections, Présidentielle américaine 2016, OSCE, Carter Page, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik