International
URL courte
3013
S'abonner

L'Écosse va essayer d'empêcher le gouvernement britannique de contester la décision de la Haute Cour de Londres qui a statué que le gouvernement ne pouvait pas lancer le processus de sortie de l'UE sans l'approbation du parlement du pays.

La semaine dernière, la Haute Cour de Londres a rejeté l'argument du gouvernement selon lequel la sortie du pays de l'UE n'avait pas besoin d'un vote au parlement, puisque le référendum, au cours duquel la majorité des Britanniques ont exprimé leur volonté de se retirer de l'Union européenne, suffisait. Le tribunal a jugé que le gouvernement devait solliciter l'avis du parlement avant d'enclencher les négociations sur les modalités du divorce avec l'UE.

Le gouvernement a immédiatement annoncé qu'il allait contester cette décision devant la Cour suprême. Ainsi, l'audience pour examiner l'appel est fixée pour début décembre.

Le gouvernement écossais a également l'intention de participer au procès devant la Cour suprême et de défier le gouvernement du Royaume-Uni, rapportent les médias britanniques.

« La sortie du Royaume-Uni de l'UE va inévitablement violer les droits des Écossais (dont la majorité a voté pour le maintien dans l'UE, ndlr) et des milieux d'affaires qui bénéficient actuellement des droits et des libertés prévus par l'UE », a affirmé la première ministre écossaise Nicola Sturgeon.

Auparavant, Mme Sturgeon avait annoncé la publication d'un projet de loi sur un nouveau référendum d'indépendance. Selon elle, le texte n'ira de l'avant qu'en cas d'échec des autres options pour maintenir l'Écosse au sein de l'Union européenne.

Lors du référendum du 23 juin, la majorité des Britanniques ont voté pour sortir de l'Union européenne: l'Irlande du Nord et l'Écosse se sont prononcés en faveur d'un maintien au sein de l'UE tandis que l'Angleterre et le pays de Galles ont voté pour la sortie. En Écosse, les résultats du scrutin ont relancé les discussions au sujet d'un nouveau référendum sur l'indépendance et en Irlande, ils ont généré de nouvelles déclarations sur la possibilité d'une réunification avec l'Irlande du Nord.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

L’Écosse négocie son maintien dans l’UE
L’Écosse ne fait pas confiance à Boris Johnson
Theresa May «ne sera plus première ministre du Royaume-Uni» si l'Écosse est ignorée
Royaume-Uni: l’Écosse veut redemander le divorce
Tags:
Brexit, Union européenne (UE), Nicola Sturgeon, Royaume-Uni, Écosse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook