Ecoutez Radio Sputnik
    L’ex-ambassadeur américain à Moscou Michael McFaul

    Victoire de Trump: un ex-ambassadeur US à Moscou «félicite» RT et Sputnik

    © Sputnik . Alexei Filippov
    International
    URL courte
    Par
    Présidentielle US 2016: jour du scrutin et résultats (108)
    27961
    S'abonner

    Washington n’a cessé d’accuser la Russie d’ingérence dans la présidentielle des États-Unis, et l’ex-ambassadeur américain à Moscou Michael McFaul persiste, en «félicitant» la rédactrice en chef de RT Margarita Simonian et Sputnik à l’occasion de l’élection de Donald Trump.

    L'ancien ambassadeur des États-Unis à Moscou Michael McFaul a félicité le député de la Douma (chambre basse du parlement russe) Vladimir Jirinovski, la rédactrice en chef de la chaîne de télévision russe RT Margarita Simonian et Sputnik à l'occasion de la victoire du candidat républicain Donald Trump à l'élection présidentielle américaine.

    « Félicitations @PutinRF @M_Simonyan @SputnikInt @Zhirinovskiy @KatasonovaMaria. Victoire ! », a écrit M. McFaul sur son compte Twitter.

    ​Mme Simonian figurant parmi les destinataires de ce message de félicitations a réagi avec ironie, en écrivant : « Vous me flattez, Monsieur ».

    ​L'ex-diplomate a publié en amont sur son compte Twitter un message accusant la Russie et notamment son président Vladimir Poutine d'ingérence dans la course à la Maison Blanche.

    « M. Poutine est intervenu dans nos élections et il a réussi. Molodets (Bravo !, ndlr) », a-t-il écrit avant de supprimer presque immédiatement ce message.

    En réponse à ces accusations gratuites, la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a relevé que l'administration de Barack Obama « avait d'abord nommé des personnes comme "McFaul" à des postes clé et leur avait confié non seulement la gouvernance de son propre pays, mais aussi celle de beaucoup d'autres pays vassaux, mais une fois que la situation avait dégénéré, elle s'était mise à crier que tout était la faute de Moscou ».

    Les services secrets américains ont fait plusieurs allusions au soi-disant soutien de Moscou à Donald Trump, candidat républicain à la présidence des États-Unis. De son côté, le Kremlin soulignait que toutes ces accusations n'étaient qu'un moyen de lutte politique, un instrument de manipulation de l'opinion.

    Face à son adversaire démocrate Hillary Clinton, le candidat républicain Donald Trump a remporté mardi l'élection présidentielle américaine en rassemblant 290 grands électeurs, dépassant les 270 nécessaires pour entrer à la Maison-Blanche. Mme Clinton n'en a gagné que 218.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Présidentielle US 2016: jour du scrutin et résultats (108)

    Lire aussi:

    Une ex-secrétaire d’État US met en garde l’Occident contre Sputnik et RT
    McFaul reconnaît que le système électoral n’est pas parfait aux États-Unis
    Michael McFaul, nouvel ambassadeur des Etats-Unis à Moscou
    Tags:
    La Main du Kremlin, La Faute Aux Russes, accusation gratuite, ingérence, ambassadeur, élections, Présidentielle américaine 2016, présidence américaine, chaîne de télévision russe RT, Sputnik, Donald Trump, Michael McFaul, Vladimir Jirinovski, Hillary Clinton, Maria Zakharova, Margarita Simonian, Vladimir Poutine, Barack Obama, Washington, Moscou, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik