Ecoutez Radio Sputnik
    Le président sortant des Etats-Unis Barack Obama

    Trump élu, Obama promet de tout faire pour la réussite de son successeur

    © AFP 2019 NICHOLAS KAMM
    International
    URL courte
    Présidentielle US 2016: jour du scrutin et résultats (108)
    25171
    S'abonner

    La rude campagne électorale terminée, le président sortant Barack Obama s’est plié aux circonstances et a appelé Donald Trump afin de le féliciter pour sa victoire. Il l’a assuré de son appui, «oubliant» sans doute ses récentes railleries à l’endroit du candidat républicain.

    Souhaitant « assurer une transition réussie, en douceur », le président sortant des États-Unis Barack Obama a appelé tôt mercredi matin Donald Trump, qui va lui succéder sous peu à la Maison Blanche, afin de le féliciter pour sa victoire à l'élection présidentielle et l'inviter à se rencontrer jeudi, a annoncé le porte-parole de présidence américaine Josh Earnest.

    « A l'heure actuelle, nous souhaitons tous sa réussite et je ferai tout mon possible pour assurer sa réussite », a déclaré Barack Obama, intervenant mercredi devant la Maison Blanche à côté de son vice-président Joe Biden et commentant l'élection du candidat républicain Donald Trump au poste de président des États-Unis.

    Et d'ajouter qu'il avait chargé son équipe d'assurer une transition du pouvoir harmonieuse.

    « Je me suis entretenu hier avec M. Trump pour le féliciter de sa victoire à l'élection et j'ai eu l'occasion de l'inviter demain à la Maison Blanche pour assurer une transition réussie du pouvoir », a dit M. Obama.

    La rude campagne électorale terminée, le président sortant se montre très bienveillant envers son successeur, alors que la perspective de voir Donald Trump à la Maison Blanche affole les marchés.

    « Le président a invité le président élu à venir le rencontrer à la Maison Blanche jeudi 10 novembre pour faire le point sur le planning de transition sur lequel son équipe travaille depuis presque un an. Assurer une transition du pouvoir harmonieuse est l'une des priorités que le président a identifiées en début d'année, et rencontrer le président élu en est la prochaine étape», lit-on dans le communiqué de la présidence américaine.

    Or, il n'y a pas longtemps, plus précisément fin avril dernier, pour sa dernière participation au dîner annuel de l'Association des correspondants de la Maison Blanche, Barack Obama s'était ouvertement moqué du candidat républicain, se payant littéralement sa tête.

    Ciblant le favori pour l'investiture républicaine, le locataire de la Maison Blanche s'était gargarisé de plaisanteries acides sur Donald Trump. Lors de cette soirée, ce dernier avait fait l'objet de nombreuses railleries, notamment sur ses connaissances en matière de politique étrangère.

    « Il a passé des années à rencontrer des dirigeants du monde entier comme Miss Suède, Miss Argentine, Miss Azerbaïdjan", avait alors rappelé Barack Obama, en faisant allusion à tous les concours de beauté présidés par Donald Trump.

    Le républicain Donald Trump s'est lancé dans la course présidentielle contre son parti et a réussi à mobiliser une part importante de la population. Il a remporté l'élection présidentielle face à sa rivale Hillary Clinton, candidate du Parti démocrate. Le président élu sera investi le 20 janvier prochain.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Présidentielle US 2016: jour du scrutin et résultats (108)

    Lire aussi:

    «Dieu est grand!»: le frère d'Obama se félicite de la victoire de Trump
    Les dossiers qu'Obama laisse à Donald Trump
    Non, Obama ne quittera pas les USA si Trump l'emporte
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik