Ecoutez Radio Sputnik
    Un groupe de saboteurs ukrainiens projetant des attentats arrêté en Crimée

    Un groupe de saboteurs ukrainiens projetant des attentats arrêté en Crimée

    © Sputnik . Макс Ветров
    International
    URL courte
    46903

    Le Service fédéral de sécurité russe (le FSB) a interpellé à Sébastopol un groupe de saboteurs du ministère ukrainien de la Défense. Les suspects étaient en possession d’explosifs et d’armes.

    « Le Service fédéral de sécurité a arrêté le 9 novembre un groupe de saboteurs rattaché au service du renseignement du ministère ukrainien de la Défense, qui planifiait des attaques contre des sites militaires et l'infrastructure vitale dans la péninsule de Crimée », indique le communiqué de presse diffusé par le FSB.

    Le service de sécurité russe a saisi sur les saboteurs des engins explosifs de forte puissance, des armes, des munitions, des moyens de transmission ainsi que des schémas de sites que ceux-ci projetaient d'attaquer.

    Ce n'est pas la première fois que des saboteurs ukrainiens cherchent à attaquer des sites en Crimée. Dans la nuit du 7 au 8 août, des unités spéciales du ministère ukrainien de la Défense ont entrepris une percée en Crimée, mais l'attaque a été déjouée. Deux militaires russes ont trouvé la mort lors de l'opération de neutralisation des saboteurs ukrainiens, lesquels avaient pour but de porter atteinte à l'activité touristique criméenne. Pour ce faire, ils planifiaient d'organiser une série d'explosions afin de semer la terreur parmi les voyageurs.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    Crimée: une réponse tranchante d’un sénateur russe à un diplomate US
    Sanctions contre les électeurs de Crimée: Kiev en pleine crise de «folie»
    La Corée du Nord saisit un navire russe
    Tags:
    saboteur, attaque, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik