International
URL courte
19168
S'abonner

L'aviation américaine est responsable de milliers de morts parmi les civils syriens et irakiens, selon le ministère russe de la Défense.

Cette année, des milliers de civils syriens et irakiens ont perdu la vie lors des frappes de l'aviation américaine, a déclaré une source au sein du ministère russe de la Défense.

Cette déclaration a été faite en réponse à l'information du porte-parole du Commandement central des États-Unis (CENTCOM), John Thomas, qui a annoncé que de novembre 2015 à septembre 2016, les frappes de l'Armée de l'air américaine n'ont fait que 64 morts et huit blessés civils en Syrie et en Irak.

« En entendant de pareilles déclarations de la part du porte-parole du CENTCOM, on a l'impression que le Pentagone n'estime pas comme « humains » les autres milliers de civils syriens et irakiens tués par les frappes aériennes américaines. Toutefois, cette forme négligée de cynisme
chez nos collègues américains doit avoir ses limites », a indiqué la source.

Selon le responsable, l'aviation américaine fait jusqu'à 20 frappes par jour en Syrie et en Irak. L'année passée, elle en a effectué en tout près de 7 300.

« Il est à noter que la plupart de ce "travail" incombe aux bombardiers stratégiques, de B-1B à B-52H, dont la précision des bombardements en tapis est bien connue depuis la guerre du Vietnam », a souligné la source.

Depuis 2014, les États-Unis et leurs alliés mènent en Syrie et en Irak une opération militaire contre le groupe terroriste Daech, la coalition agissant toutefois en Syrie sans avoir obtenu l'aval du gouvernement local.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Nouvelles frappes aériennes US sur des civils à Mossoul
Yémen: 60 morts dans les frappes de la coalition arabe sur Al Hudaydah
Poutine juge utile le régime de suspension des frappes russes en Syrie
Tags:
frappe aérienne, Pentagone, John Thomas, Syrie, Irak, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook