Ecoutez Radio Sputnik
    Une femme arabe

    Les musulmans invités à visiter les États-Unis... tant qu'ils le peuvent

    CC BY 2.0 / Beau Giles / Ban the Burqa
    International
    URL courte
    Donald Trump, 45e président des États-Unis (182)
    10144

    Une compagnie aérienne arabe conseille à ses clients de visiter les États-Unis avant l’entrée en fonction de Donald Trump.

    Royal Jordanian, la compagnie aérienne nationale de la Jordanie, a publié le mardi 8 novembre sur son compte Twitter un post publicitaire faisant allusion à la présidentielle américaine.

    « Juste au cas où il gagne. Visitez les États-Unis tant que vous y êtes encore autorisés », lit-on dans le message.

    ​« Soyez Jordanien. Soyez intelligent. Volez avec Royal Jordanian », lance la compagnie.

    Au moment de la publication de ce texte, le post a été partagé par près de 4 500 internautes et « aimé » par près de 2 700 personnes.

    Au mois de mars, le candidat républicain Donald Trump a déclaré qu'un nombre énorme de musulmans haïssaient l'Amérique. Il a appelé à résoudre ce problème au lieu de se cacher derrière le politiquement correct.

    En décembre 2015, le milliardaire s'est prononcé pour une interdiction universelle et absolue de l'entrée aux États-Unis des musulmans, tant que les services secrets ne viendront pas à bout du radicalisme.

    Or, après sa victoire le 9 novembre, l'homme politique a promis d'être le président de tous les citoyens de son pays. Sa cérémonie d'investiture est prévue pour le 20 janvier 2017.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Donald Trump, 45e président des États-Unis (182)

    Lire aussi:

    Fusillade en marge d'une manifestation anti-Trump à Seattle, plusieurs blessés
    Donald Trump choisi pour régler la crise syrienne avec Vladimir Poutine?
    Élections US : quand le communautarisme convient à la presse française
    Clinton vs. électeurs de Trump: après les insultes, les excuses
    Tags:
    Royal Jordanian Airlines, Donald Trump, Jordanie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik