Ecoutez Radio Sputnik
    Protestations aux USA

    Aux États-Unis, les protestations anti-Trump se poursuivent

    © AP Photo / Rachel La Corte
    International
    URL courte
    Manifestations aux États-Unis suite à la présidentielle 2016 (19)
    58241

    Pour la troisième nuit consécutive, des milliers d’Américains se sont rassemblées pour protester contre l'élection de Donald Trump au poste de président des USA.

    Indignées par la victoire inattendue du candidat républicain à l'élection présidentielle, des milliers de personnes ont manifesté pour la troisième nuit consécutive dans plusieurs villes des États-Unis.

    Ce sont les villes de Miami, de New York, de San Francisco, d'Atlanta, de Philadelphie et de Portland qui ont rassemblé le plus de protestataires.

    Quelque 1 200 personnes se sont rassemblées vendredi à New York dans le Washington Square pour appeler à la défense des droits et des libertés après l'élection à la présidence de Donald Trump, qui les inquiète.

    ​« Ton mur ne pourra pas entraver notre marche », les pancartes ont fleuri aux abords de l'arc de triomphe de Washington Square, lieu de rassemblement de tous les mouvements citoyens depuis les années 60, souligne l'AFP.

    ​« Ce n'est pas notre président! Ce n'est pas notre président! », a scandé la foule.

    A Atlanta, les manifestants ont brûlé le drapeau américain en face du Capitole de l'État de Géorgie.

    ​En outre, une centaine de protestataires ont bloqué le tunnel de l'une des principales autoroutes de Washington.

    ​Les protestations ont commencé aux États-Unis mercredi, juste après l'annonce de la victoire de Donald Trump à la présidentielle américaine. Dans certaines villes comme Los Angeles et Portland, les manifestations ont dégénéré en troubles. Des centaines de personnes ont été interpellées.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Manifestations aux États-Unis suite à la présidentielle 2016 (19)

    Lire aussi:

    La «politique réaliste» de Trump, une lueur d’espoir pour l’Europe et le PO
    La défaite de Trump, ou comment le Web nous en a convaincu
    Oups! De Niro ne veut plus mettre son poing dans la figure de Trump…(vidéo)
    Sûrs de la victoire de Clinton Ils perdent la somme record de 5 M USD
    Tags:
    protestations, Présidentielle américaine 2016, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik