Ecoutez Radio Sputnik
    L'élection du républicain Donald Trump choque les étudiants

    Victoire de Trump: cours annulés pour consoler les étudiants fragiles

    © Sputnik . Alexey Filippov
    International
    URL courte
    Manifestations aux États-Unis suite à la présidentielle 2016 (19)
    39127

    Dans plusieurs universités américaines, des enseignants annulent leurs cours ou reportent des examens pour permettre aux étudiants de «surmonter» le résultat d’une élection «traumatisante». Une «onde de choc traverse les campus après la victoire surprise de Donald Trump», titre la presse.

    L'élection du républicain Donald Trump à la présidence des États-Unis a secoué le monde académique, provoquant une onde de choc sur les campus universitaires : des enseignants de plusieurs universités annulent leurs cours ou reportent les examens pour permettre aux étudiants de « surmonter » le résultat de cette élection « traumatisante », annoncent les médias.

    « Autant que je sache, ce processus a été extrêmement douloureux pour beaucoup d'entre vous, tant moralement que mentalement, et je tiens à vous informer que j'annule mon cours de demain », lit-on dans l'email d'un enseignant à l'université du Connecticut (UConn), cité par Fox News Insider.

    Dans l'Iowa, un professeur a également annulé un cours et reporté une épreuve de deux jours.

    Les étudiants de l'université Stanford ont raconté que dans leur établissement, un programme spécial avait été lancé à l'intention de ceux qui éprouvent incertitude, colère et peur suite à l'élection de Donald Trump à la Maison Blanche. L'administration universitaire a également appelé à « épauler tous ceux qui en ont besoin ».

    ​On apprend par ailleurs qu'un service de « conseils et d'aide psychologique » post-élection a été mis en place sur différents campus universitaires, compte tenu de la « consternation compréhensible et les incertitudes » du monde estudiantin sous le choc.

    Selon la presse américaine, la victoire de Donald Trump secoue le monde académique. Ses représentants redoutent notamment que le nouveau président effraie les étudiants étrangers, provoque des conflits sur les campus et promeuve un « anti-intellectualisme » qui lui a valu un « large soutien de la part des hommes blancs non-diplômés ». Certains chercheurs envisagent déjà d'émigrer.

    « Trump sera le premier président antiscience de notre histoire. Les conséquences seront très graves », préviennent des médias engagés.

    Dans ce contexte, on ne peut que compatir aux problèmes de la société américaine, qui forme les spécialistes de demain avec des étudiants si vulnérables.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Manifestations aux États-Unis suite à la présidentielle 2016 (19)

    Lire aussi:

    Aux États-Unis, les protestations anti-Trump se poursuivent
    Les protestations contre l'élection de Trump dégénèrent aux USA
    #NotMyPresident: protestations après la victoire de Trump
    Tags:
    émigration, traumatisme, étudiants, président, Présidentielle américaine 2016, présidence américaine, Université Stanford, Donald Trump, Connecticut, Iowa, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik