Ecoutez Radio Sputnik
    Des milliers de Kurdes dans les rues de Cologne pour protester contre Erdogan

    Des milliers de Kurdes dans les rues de Cologne pour protester contre Erdogan

    © Sputnik . Ilona Pfeffer
    International
    URL courte
    291119

    Samedi, environ 20 000 personnes sont sorties dans les rues de la ville allemande de Cologne pour manifester contre le gouvernement du président de la Turquie, Recep Tayip Erdogan.

    Les partisans Kurdes et Alévis (minorité chiite de Turquie) ont organisé une marche de protestation le long du fleuve Rhin, relatent les médias. Environ 300 jeunes Kurdes, portant des masques et des symboles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) interdit en Turquie, se sont attardés derrière le groupe principal des manifestants et ont commencé à jeter des pierres et des bouteilles sur les policiers. Certains d'entre eux ont été arrêtés.
    Selon les autorités locales, suite aux affrontements avec les jeunes, un policier a été blessé.

    Le 5 novembre, quelque 20.000 Kurdes ont manifesté dans les rues de la capitale française contre les répressions et les purges visant leurs compatriotes en Turquie et orchestrées par Recep Tayyip Erdogan.

    Vendredi 4 novembre, le parquet turc a interpellé 12 députés du Parti démocratique des peuples (HDP), dont ses co-présidents Selahattin Demirtaş et Figen Yüksekdağ. Ensuite, huit députés ont été mis en garde à vue par des tribunaux. Les autorités du pays l'ont justifié par le fait qu'après la levée de l'immunité parlementaire des députés, plusieurs d'entre eux avaient été appelés à comparaitre devant la justice pour être entendus. Les députés n'ayant donné aucune suite à cet appel, il a été décidé de les interpeller. Neuf autres interpellations ont eu lieu samedi 5 novembre.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Turquie: les dirigeants du principal parti prokurde en garde à vue
    Parti pro-kurde turc: on va «renforcer notre combat pour une Turquie démocratique»
    Bras droit d’Erdogan: «Il est possible que l’on frappe les soldats US au nord de la Syrie»
    Tags:
    manifestation, Kurdes, Recep Tayyip Erdogan, Turquie, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik