International
URL courte
341804
S'abonner

Atteinte intentionnelle aux relations russo-américaines, c’est ainsi que la porte-parole de la diplomatie russe a argumenté l’interdiction d’entrée en Russie de l’ancien ambassadeur des États-Unis à Moscou Michael McFaul.

L'ex-ambassadeur US Michael McFaul a été interdit d'entrée en Russie pour avoir porté préjudice aux relations russo-américaines, a déclaré Maria Zakharova, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

« Il a commencé à écrire qu'il avait été inclus (à la liste noire, ndlr) pour sa proximité (avec le président sortant Barack, ndlr) Obama… Nous n'étions pas au courant de cette proximité et d'ailleurs ceci n'a aucun rapport. Il s'agit d'atteinte intentionnelle aux relations bilatérales (de la part de M. Mcfaul, ndlr) », a-t-elle déclaré, citée par les médias russes.

Et de souligner que M. McFaul avait « intentionnellement nuit aux relations ».

Plus tôt, l'ex-ambassadeur avait annoncé que son nom figurait sur la « liste noire » et qu'il ne pouvait pas entrer en Russie.

​Michael McFaul a occupé le poste d'ambassadeur des États-Unis en Russie de janvier 2012 à février 2014. Ces derniers temps, il a fait plusieurs déclarations capables de saper les relations américano-russes. En juin 2016, il a notamment appelé les dirigeants américains à « brider » la Russie et a affirmé que le site WikiLeaks collaborait avec les autorités russes.

Commentant la présidentielle américaine, M. McFaul a publié un message sur Twitter accusant la Russie et notamment son président Vladimir Poutine d'ingérence dans la course à la Maison Blanche : « Poutine s'est ingéré dans nos élections et il a réussi. Bravo ! ». La publication avait plus tard été supprimée.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

McFaul: le sort d'Assad est entre les mains du peuple syrien
McFaul: il faut se faire à l'idée que la Crimée est russe
McFaul soupçonne Moscou de surveillance
« La Russie et les États-Unis ont plus d'intérêts communs que de différences » (McFaul)
McFaul a raconté de quoi s'entretiendraient Obama et Poutine
Tags:
interdiction d'accès, visas, sanctions, Michael McFaul, Maria Zakharova, Barack Obama, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook