International
URL courte
Donald Trump, 45e président des États-Unis (182)
23433
S'abonner

« Je parlerai avec lui, il avait peut-être de très bonnes raisons de faire ce qu’il avait fait »: le président élu des États-Unis Donald Trump n’a pas encore pris de décision concernant le directeur du FBI James Comey impliqué dans le scandale des courriels d’Hillary Clinton.

L'initiative du premier policier des États-Unis, le directeur du FBI James Comey, de rouvrir l'enquête sur les courriels du parti démocrate a déclenché la fureur du président Barack Obama et de la candidate à la présidence Hillary Clinton, cette dernière qui l'ayant rendu responsable de son défaite.

À la question de savoir s'il était déterminé à limoger James Comey, le président élu des États-Unis n'a pas donné une réponse claire :

« Je n'ai pas encore décidé. Je le respecte (Comey). J'ai un grand respect pour le FBI », a-t-il déclaré pendant le programme « 60 minutes » sur la chaîne CBS News. « Je parlerai certainement avec lui et le rencontrerai. C'est un moment difficile pour lui. Peut-être qu'il avait de très bonnes raisons de faire ce qu'il a fait », a-t-il conclu.

Partisans déçus de Mme Clinton
© REUTERS / Lucas Jackson
En juillet, le FBI a annoncé la fermeture de l'enquête sur les courriels de l'ex-secrétaire d'Etat Hillary Clinton stockés sur son serveur privé. Mais à 11 jours de l'élection présidentielle, l'enquête a été relancée suite à la découverte de nouveaux courriels sur l'ordinateur portable partagé par l'assistante de Clinton et son ex-mari. A deux jours de l'élection, James Comey a déclaré que ces nouveaux courriels n'avaient pas modifié la position du FBI ce qui signifiait, de fait, la fermeture de l'enquête.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Donald Trump, 45e président des États-Unis (182)

Lire aussi:

Poursuite du FBI: Clinton ne s'en souciait jamais
Obama veut renvoyer le directeur du FBI après les élections US
Enquête de Clinton fermée: ces agents du FBI qui ont lu 650.000 emails en 8 jours
Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Tags:
démission, scandale, Donald Trump, Hillary Clinton, James Comey, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook