Ecoutez Radio Sputnik
    Femmes afghanes à Kaboul

    Сri de cœur des femmes afghanes: elles évoquent les raisons de leur détresse

    © AFP 2018 AREF KARIMI
    International
    URL courte
    1011

    La violence, la pauvreté, l'analphabétisme, les mariages forcés des mineurs suscités par la guerre... Cette facette sombre, qui devient la norme dans l'Afghanistan d'aujourd'hui, a été vécue par les patientes de l'un des refuges à la périphérie de Kaboul.

    Peut-être peuvent-elles se sentir en sécurité seulement ici, parce que même dans les provinces les plus sûres d'Afghanistan, elles ont à supporter des épreuves.

    Dans un entretien à Sputnik, Nazifah Jalali, militante locale des droits de l'homme, a commenté la situation.

    Selon elle, le problème est que les femmes ne connaissent pas leurs droits et, en conséquence, ne savent pas comment se défendre.

    « La raison en est le faible niveau de vie, ce qui engendre la violence, les mariages précoces forcés, l'analphabétisme chez les filles et les femmes. La quasi-totalité d'entre elles ne peuvent pas aller à l'école, n'ont pas le droit de travail. »

    Sputnik a également réussi à interroger l'une des habitantes de ce refuge qui s'appelle Pari.

    « J'étais victime d'abus quand j'étais enfant, quand je me suis mariée à la suite d'un mariage précoce illégale. Mon message au gouvernement et au peuple afghan est le suivant: je vous demande de renoncer à de tels mariages, c'est malsain », a-t-elle indiqué.

    La situation générale en Afghanistan s'est détériorée ces derniers temps. Le mouvement des Talibans, qui s'est emparé de vastes zones rurales, a lancé une offensive contre de grandes villes afghanes. L'influence de l'organisation terroriste Daech (État islamique) a également augmenté dans le pays.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Frappe aérienne à Kunduz, l’Afghanistan mène sa propre enquête
    Crimes de guerre US en Afghanistan: le Tribunal de La Haye enquêtera
    Encore plus d’opium «taliban» en Afghanistan
    Les talibans «règnent en maîtres» dans plusieurs provinces d’Afghanistan
    Tags:
    femmes, niveau de vie, mariage, violences, Kaboul, Afghanistan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik