Ecoutez Radio Sputnik
    Internet

    Les adresses e-mail de responsables et militaires US repérées sur des sites porno

    © Fotolia / Stockdonkey
    International
    URL courte
    14220
    S'abonner

    Des dizaines de milliers d'adresses e-mail de responsables politiques et militaires américains ont été découvertes dans les informations volées obtenues après le piratage de plusieurs sites pornographiques le mois dernier.

    Selon l'analyse menée par le site LeakedSource.com, au moins 78 000 adresses officielles du ministère américain de la Défense (.mil) et 5650 adresses gouvernementales (.gov) ont été détectées lors du piratage des sites AdultFriendFinder.com, Penthouse.com, Stripshow.com et Cams.com, rapporte Washington Examiner.

    « La plupart de ces adresses semblent être réelles si le piratage du site Ashley Madison peut être considéré comme un exemple », a déclaré un représentant de LeakedSource.com.

    Rappelons qu'une grande quantité de données a été compromise suite aux attaques menées contre les sites de rencontre Ashley Madison et Adult Friend Finder.

    Auparavant, des hackers avaient réussi à pirater le site de rencontres AdultFriendFinder, qui revendique avoir « la plus grande communauté mondiale de sexe et d'échangisme ». Suite à la massive cyber-attaque de 2016, les malfaiteurs ont volé les données de plus de 412 millions de comptes d'utilisateurs. E-mails, mots de passe, dernières dates de connexion et d'autres détails personnels ont fini dans les mains des pirates.

    Cette énorme base de données personnelles comprend 339 millions de comptes du site de rencontres susmentionné, 62 autres millions proviennent du site pornographique Cams.com et le reste d'un autre site du même genre, appartenant au même groupe, Penthouse.com.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Yahoo!: 500 millions de comptes piratés
    Les données d’un demi-million de contribuables US piratées
    Le système de vote électronique du FBI trop «bordélique» pour être piraté
    Un avion piraté par des hackers ? Ce n'est plus de la fiction !
    Les données personnelles de 5,5 millions d’employés ont fuité sur Internet
    Tags:
    site X, adresse IP, email, piratage, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik