Ecoutez Radio Sputnik
    Club 21

    Trump viole le protocole et dîne avec sa famille sans les journalistes

    © Photo. www.google.ru/maps
    International
    URL courte
    Donald Trump, 45e président des États-Unis (182)
    53993
    S'abonner

    Donald Trump vs journalistes, la lutte continue… Cette fois les reporters américains sont fâchés contre M. Trump parce que ce dernier ne leur a pas communiqué qu’il allait dîner avec sa famille. Si cela continue, le pauvre républicain ne pourra plus se rendre aux WC tranquille.

    Mardi 16 novembre, Donald Trump a passé environ deux heures au Club 21, un restaurant situé à deux pas de sa maison, le gratte-ciel Trump Tower, où il réside actuellement. Les reporters ont appris que le président élu avait quitté le bâtiment seulement lorsque son cortège, qui comprenait une ambulance, s'est mis en route, informe l'agence Associated Press.

    M. Trump a ainsi pris au dépourvu tous les journalistes, car peu de temps avant la représentante du parti républicain Hope Hicks leur a annoncé que le président élu n'avait pas l'intention de quitter la maison pendant la journée.

    Devant l'insistance de la presse, indignée par cette violation avérée du protocole, Mme Hicks a répondu qu'elle ne savait pas que M. Trump avait des plans pour la soirée. Elle a ajouté que son équipe prendrait des mesures pour éviter des situations similaires à l'avenir.

    Selon le New York Post, de nombreux médias américains accusent Donald Trump d'activités « opaques », critiquant son non-respect de la tradition selon laquelle les journalistes doivent être informés des activités du président le plus tôt possible.

    L'agence AP affirme qu'une telle tradition vise à assurer aux journalistes un accès direct à la vie du président, la presse étant là pour relayer ses activités au public afin d'éviter des ragots.

    Il semble néanmoins que M. Trump ait une opinion différente sur la question, étant donné que la majorité des grands médias américains pendant la présidentielle exprimaient explicitement leur position pro-Clinton en critiquant et en se moquant du républicain.

    Il est probable que Donald Trump a gardé en mémoire la « couverture très mauvaise et imprécise du "phénomène Trump " » par les médias américains, et qu'il ne sera pas aussi conciliant avec les journalistes que l'administration de Barack Obama.

    C'est la deuxième fois que le président élu déclenche la colère des médias américains.

    Vendredi 11 novembre, la chaîne de télévision ABC a fait savoir que Donald Trump avait refusé d'être accompagné par des journalistes lors de son voyage à Washington pour rencontrer le président actuel Barack Obama.

    Selon la chaîne, les conseillers de M. Trump ont rejeté la demande de certains médias de créer un « petit groupe de journalistes » qui accompagneraient le président élu lors de ses réunions.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

    Dossier:
    Donald Trump, 45e président des États-Unis (182)

    Lire aussi:

    Pris par le séisme, le PM néo-zélandais a loupé l’appel de Trump
    Une ex-femme de Trump voudrait devenir ambassadrice à Prague
    Le coup de fil Trump-Poutine crée un vent de panique à Bruxelles
    #RapeMelania: quand les partisans de Clinton appellent à violer la femme de Trump
    Tags:
    protocole, dîner, journalisme, Donald Trump, New York, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik