Ecoutez Radio Sputnik
    Frank-Walter Steinmeier

    Allemagne: Steinmeier ferait-il un bon président?

    © Sputnik . Maxim Blinov
    International
    URL courte
    12115
    S'abonner

    Lundi, le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier a été porté candidat à la présidence par l’Union chrétienne-démocrate (CDU) d’Angela Merkel. Afin de barrer la route à l’Alternative pour l’Allemagne (AfD), selon un expert.

    Le professeur Nils Diederich estime que la candidature du social-démocrate Steinmeier au poste de président fédéral est une « démarche tactique » de la chancelière Angela Merkel dans l'intérêt de la CDU/CSU, tout en reconnaissant que le Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) pourrait également en profiter.

    Le politologue signale que la candidature de Steinmeier au poste de président fédéral a été appuyée par le SPD. Or, pour la CDU/CSU le fait que Steinmeier soit élu par le Bundestag au deuxième ou troisième tour par une majorité formée par le SPD, les Verts et La Gauche (Die Linke) constitue une menace. Dans ce cas de figure, la CDU/CSU devrait faire bloc avec l'Alternative pour l'Allemagne pour remporter l'élection.
    Cependant, l'élection d'un président grâce au soutien de l'AfD est impensable pour la CDU/CSU.

    Frank-Walter Steinmeier est un homme politique des plus populaires en Allemagne. Divers sondages le placent devant la chancelière Angela Merkel et le ministre des Finances Wolfgang Schäuble, longtemps considéré comme candidat CDU/CSU à la présidence.
    Bien que le poste de président fédéral soit souvent comparé à une « retraite » politique, le professeur Diederich ne partage pas ce point de vue en l'occurrence.

    « On pourrait croire que le président fédéral est à court de pouvoirs, néanmoins c'est lui qui propose au Bundestag le candidat au poste de chancelier. Cela n'a pas posé de questions car, règle générale, le Bundestag entrait dans l'élection quand une majorité concrète était déjà formée. Mais nous ne savons pas encore sa nouvelle composition. Ses sièges seront évidemment répartis entre sept partis (si on considère la CSU comme un parti indépendant). Dans ce contexte, créer une coalition ne sera pas chose facile et le président fédéral pourra jouer un rôle de taille », explique le professeur.

    M. Diederich note également que Frank-Walter Steinmeier ne perd pas beaucoup en abandonnant la carrière diplomatique, bien qu'il soit une personnalité hautement respectée dans l'arène internationale.

    « Dans des cas importants, les dossiers sont toujours du ressort de la chancelière. Le ministère des Affaires étrangères ne dispose pas de la toute-puissance qu'on pourrait croire. Le ministre des Affaires étrangères joue plutôt un rôle symbolique », ajoute Nils Diederich.

    À Berlin, on dit que M. Steinmeier pourrait être remplacé à son poste de ministre par le président du Parlement européen Martin Schulz (SPD). Le professeur Diederich trouve que ce scénario a le droit d'exister, mais le nouveau ministre doit retenir qu'il restera à ce poste pendant six ou sept mois seulement avant les élections au Bundestag.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

     

    Lire aussi:

    Frank-Walter Steinmeier futur président allemand? Merkel ne le veut pas
    Steinmeier serait-il le futur président allemand?
    Sondage: Trump pourrait gagner des élections en Allemagne
    Tags:
    président, élections, Bundestag, Alternative pour l'Allemagne (AfD), Parti social-démocrate allemand (SPD), Union chrétienne-sociale (CSU) d'Allemagne, Union chrétienne-démocrate (CDU) d'Allemagne, Wolfgang Schäuble, Martin Schulz, Angela Merkel, Frank-Walter Steinmeier, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik