Ecoutez Radio Sputnik
    Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a signalé à son homologue français Jean-Marc Ayrault l’inadmissibilité des accusations gratuites à l’endroit de Moscou et du blocus informationnel de l’opération de libération de Mossoul menée par la coalition.   Opération de libération de Mossoul: Moscou dénonce le blocus informationnel

    Lavrov à Ayrault: les accusations gratuites contre Moscou sont inadmissibles

    © REUTERS/ Maxim Zmeyev
    International
    URL courte
    Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)
    4989942670

    Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a signalé à son homologue français Jean-Marc Ayrault l’inadmissibilité des accusations gratuites sur les prétendues frappes russes visant les civils en Syrie.

    Les accusations gratuites selon lesquelles les frappes aériennes russes en Syrie viseraient les civils sont inadmissibles, tout comme le blocus médiatique sur l’opération de la coalition en Irak, a déclaré jeudi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors d'un entretien téléphonique avec son homologue français Jean-Marc Ayrault.

    M. Lavrov « a souligné que les accusations gratuites selon lesquelles la Russie aurait frappé des civils (en Syrie) étaient inadmissibles, tout comme le blocus médiatique sur l'opération de libération de Mossoul lancée par la coalition occidentale », a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères.

    M. Lavrov a appelé à éviter des actions unilatérales susceptibles de provoquer l'escalade du conflit syrien. Selon lui, on ne peut compter sur aucun progrès en Syrie jusqu'à ce qu'on ne distingue les membres de l'opposition des terroristes et qu'on ne ferme les frontières « entre la Syrie et les pays voisins traversés par les voies de ravitaillement des terroristes ».

    « Les ministres russe et français ont également évoqué les tâches prioritaires des membres du "format Normandie" dans le cadre de la mise en application des Accords de Minsk sur la crise en Ukraine, notamment de leur volet politique », annonce la diplomatie russe.

    Organisé à l'initiative de Paris, l'entretien a aussi porté sur le règlement de la situation au Proche-Orient, les activités du Groupe de Minsk de l'OSCE (Russie, États-Unis et France) pour le conflit du Haut-Karabakh et des questions des relations franco-russes.

    Le « format Normandie » désigne les réunions quadripartites entre Berlin, Moscou, Kiev et Paris pour résoudre la crise qui embrase l'Ukraine. Ce terme tire son nom d'une réunion semi-officielle ayant eu lieu le 6 juin 2014 lors de la célébration du Débarquement de Normandie, dans le château de Bénouville.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)

    Lire aussi:

    La Russie dément le prétendu pilonnage «du 3e hôpital en un jour» à Alep
    Moscou dénonce le «carnage médiéval» organisé par la coalition US à Mossoul
    Moscou présente les photos de l'école bombardée par la coalition US près de Mossoul
    Tags:
    format Normandie, frappe aérienne, civils, accusation gratuite, opération, population, ministère russe des Affaires étrangères, coalition anti-Daech, Jean-Marc Ayrault, Sergueï Lavrov, Mossoul, Alep, Syrie, France, Irak, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik