Ecoutez Radio Sputnik
    Tu-95MS russe

    Moscou dévoile les véritables objectifs de l’opération russe en Syrie

    © Photo. Ministère russe de la Défense
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (automne 2016) (217)
    811562

    Dans la foulée de l’offensive contre la ville irakienne de Mossoul menée par la coalition internationale sous la houlette des États-Unis, la Russie appelle la communauté internationale à «détruire les terroristes sur place» et à empêcher «leur retraire vers la Syrie».

    Suite à une rencontre avec son homologue américain John Kerry, le ministre russe des Affaires étrangères Serguei Lavrov s'est prononcé sur les objectifs des récentes frappes aériennes russes en Syrie.

    « Les Forces aériennes russes et l'aviation syrienne sont actuellement déployées dans les provinces d'Idleb et de Homs afin d'empêcher les combattants de Daech, regroupés à Mossoul, de fuir vers la Syrie », a-t-il confié aux journalistes.

    Il est important pour la Russie d'empêcher une telle retraite qui « va bien évidemment aboutir à une grave détérioration de la situation en Syrie », a-t-il souligné.

    L'offensive, lancée le 17 octobre, progresse à un rythme relativement rapide, selon des responsables militaires, mais la résistance devrait être plus importante lorsque les forces irakiennes tenteront d'entrer dans la ville où l'EI a proclamé son « califat », en juin 2014.

    L'armée russe avait exprimé sa préoccupation la semaine dernière face à cette offensive, en soulignant qu'elle ne doit pas « chasser les terroristes » de l'EI d'Irak vers la Syrie.

    « Il ne faut pas chasser les terroristes d'un pays vers un autre, mais les détruire sur place », avait alors appelé le chef d'état-major russe, le général Valéri Guerassimov.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Situation en Syrie (automne 2016) (217)

    Lire aussi:

    Cette nouvelle arme ukrainienne censée «épouvanter» la Russie
    Ambassadeur de Syrie en Russie: l’opposition syrienne a bien recours à des armes chimiques
    La Russie bloque le réseau social LinkedIn
    Tags:
    Idlib, terrorisme, djihadisme, Etat islamique, Homs, Syrie, Irak, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik