International
URL courte
7341
S'abonner

Suite à une requête formelle d’assister à un événement ouvert de l’Otan, l’agence de presse russe Ruptly a reçu une note interne du Pentagone, bien franche et émotionnelle, mais qui n'était visiblement pas destinée à faire figure de réponse officielle.

Le producteur de l’agence de presse vidéo RT Ruptly a envoyé au Pentagone une requête pour participer à un évènement ouvert de l’Otan. Cependant, au lieu d’une réponse standardisée, l’agence a reçu une lettre critique et émotionnelle. Ruptly présume qu’elle a été envoyée par erreur.

L’événement en question était lié au déchargement du nouveau matériel militaire fourni par le ministère américain de la Défense en Allemagne dans le cadre du déploiement de forces supplémentaires de l’Otan en Europe.

D’abord, Ruptly a reçu une réponse galante conseillant de s’adresser au lieutenant-colonel Donald Peters, chargé des relations publiques. Puis, le journaliste qui a envoyé la requête a reçu une autre lettre, cette fois de M. Peters lui-même.

« Jamais nous ne supporterons cela. Sur le plan de la sécurité, le représentant du renseignement militaire me tuerait, et ce serait mérité. Ruptly, c’est la propagande russe », lit-on dans la lettre.

L’agence croit que le message était destiné à l’usage interne. Le fonctionnaire du Pentagone aurait par erreur « répondu à tous » et en conséquence la lettre a été délivrée également au journaliste.

Logo de Facebook
© REUTERS / Dado Ruvic/Illustration

Auparavant, une autre journaliste de la chaîne RT a dû essuyer les foudres du porte-parole du département d’État américain John Kirby. Lors du briefing du 16 novembre, elle lui a demandé de préciser quelles organisations lui fournissaient des informations concernant des prétendus bombardements de l’aviation russe sur des hôpitaux syriens. Mais, au lieu de répondre, Kirby lui a proposé d'interroger le ministère russe de la Défense.

Lorsque l’un des journalistes a fait remarquer que le comportement du fonctionnaire était inapproprié, le diplomate a déclaré qu’il n’allait pas placer RT au même niveau que les journalistes « des médias indépendants ».

Le ministère russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a qualifié le comportement de M. Kirby d’inacceptable et a exprimé le souhait que son opinion ne reflétait pas la position des États-Unis.

 

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

La Russie fournit une tonne d’aide humanitaire à Alep
Le Conseil de l’UE favorable au régime sans visas avec l’Ukraine
Pour entrer dans l’espace Schengen, demandez la permission
Le chef du renseignement US annonce sa démission
Tags:
Pentagone, John Kirby, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook