International
URL courte
Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)
21024
S'abonner

Daech continue d'opposer une résistance farouche à l'armée irakienne, tendant des pièges dans les régions libérées.

Les djihadistes de Daech ont tué au moins 12 militaires irakiens, ces derniers ayant été attirés dans un guet-apens, annonce l'agence Reuters se référant aux forces de l'ordre locales.

Les incidents ont eu lieu à Kala Shergat, ville située au sud de Mossoul et contrôlée depuis septembre dernier par l'armée irakienne. Selon l'agence, les djihadistes avaient aménagé deux faux postes de contrôle pour y attirer des militaires irakiens. Au total, ils ont réussi à fusiller au moins sept militaires sunnites et cinq policiers.

Le 17 octobre dernier, l'armée irakienne lançait une opération pour reprendre Mossoul des mains de l'organisation terroriste État islamique (Daech), mais un mois après, les combats font toujours rage malgré l'appui de la coalition internationale sous commandement américain, des Peshmergas

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)

Lire aussi:

Plus de 300 policiers exécutés près de Mossoul
Les terroristes privilégient les attaques kamikazes à Mossoul
Mossoul: Daech attaque la population civile qui essaie de fuir la région
Tags:
djihadisme, Etat islamique, Mossoul, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook