International
URL courte
12120
S'abonner

Berlin veut rapatrier 12.000 réfugiés afghans, alors que la situation dans le pays reste instable et les attentats continuent.

Le gouvernement allemand a déclaré vouloir rapatrier en Afghanistan plus de 12 000 réfugiés, ce pays ayant été précédemment porté sur la liste des pays stables et sécurisés. Cependant, la décision de les expulser a été prise une semaine après les attaques contre le consulat allemand à Mazar-i-Sharif. Le parti Die Linke (La Gauche) a protesté en exigeant d'arrêter le renvoi des réfugiés en Afghanistan.

« Je trouve ça assez lâche », a déclaré à Sputnik Ulla Jelpke, députée de la Gauche au Bundestag, avant de nommer des faits jusque-là tenus secrets.

Selon elle, la situation en Afghanistan reste très instable pour les réfugiés, ce que le gouvernement allemand confirme indirectement. En effet, les attentats ne cessent pas dans le pays. Au moins six personnes ont été tuées et plus de 100 autres blessées dans la récente attaque revendiquée par les Talibans contre le consulat allemand de Mazar-i-Sharif, dans le nord.

Un rapport américain, raconte Mme Jelpke, constate que la police afghane est incapable de protéger les femmes et les jeunes filles de la violence, tout bêtement parce qu'il lui manque du personnel, ce que le gouvernement allemand a confirmé.

Il est donc particulièrement ignoble de mettre en danger la vie et la santé de ces gens que le gouvernement souhaite expulser, selon elle.

Alors que le ministère allemand de l'Intérieur affirme que la sécurité des habitants est garantie dans les grandes villes afghanes, la députée trouve cette approche assez lâche. Car depuis six mois, selon la mission d'assistance des Nations unies en Afghanistan (MANUA), 22 941 personnes ont été tuées et 37 413 blessées dans ce pays.

Dans ce contexte, la volonté d'y rapatrier 80 000 réfugiés est scandaleuse, estime la parlementaire.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Les talibans revendiquent l'explosion sur une base US en Afghanistan
Explosion dans la plus grande base américaine d'Afghanistan, des victimes
«La présidentielle aux USA nous a sauvés d'une grande guerre»
Moscou condamne fermement la frappe US qui a tué des civils en Afghanistan
Tags:
réfugiés, Die Linke, Allemagne, Afghanistan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook