International
URL courte
30255
S'abonner

Après les demandes d’asile déposées par plusieurs officiers turcs de l'Otan dans les pays où ils servent, le président Recep Tayyip Erdogan a appelé l’Alliance à ne pas protéger les soldats considérés par la Turquie comme des «terroristes».

L'Otan ne peut pas accorder l'asile à des « soldats terroristes », a déclaré le président turc Recep Tayyip Erdogan.

« L'Otan ne peut pas imaginer d'accepter ces demandes d'asile. Ceux dont on parle sont accusés de terrorisme », a déclaré le président turc aux journalistes dans l'avion le ramenant d'Ouzbékistan, des propos rapportés dimanche par le journal Milliyet.

Ces propos font suite à une série de demandes déposées par les soldats turcs qui servent à la base aérienne de l'Otan de Ramstein (ouest de l'Allemagne) ainsi que par leurs proches.

« Comment un terroriste, un soldat terroriste, qui a participé à la préparation d'un coup d'État, pourrait-il être employé par l'Otan ? », a poursuivi M. Erdogan, cité par l'AFP, sans donner de précision sur le nombre de personnes concernées mais précisant que son gouvernement avait demandé leur extradition.

Vendredi, le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg avait confirmé ces demandes d'asile faites par « des officiers turcs employés dans la structure de commandement de l'Otan ».

Il avait également dit que chaque pays concerné devrait répondre aux demandes faites chez lui, et non l'Otan en tant qu'organisation.

Comme l'indique la chaîne allemande Südwestrundfunk, la situation risque d'avoir de lourdes conséquences pour les relations turco-allemandes. Accorder l'asile à des militaires turcs signifierait en effet que l'Allemagne ne reconnaît plus la Turquie comme un État de droit, souligne le média.

Ce n'est pas la première fois que des citoyens turcs adressent des demandes de ce type aux autorités allemandes. Fin octobre, 35 possesseurs de passeports diplomatiques, dont des anciens fonctionnaires et des membres de leurs familles ont eux aussi demandé l'asile à ce pays européen.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

Lire aussi:

Une coopération entre Moscou, Ankara et Damas pour sortir de l'impasse syrienne?
Ankara juge inacceptables les critiques de l'UE à l'égard de sa politique intérieure
Ankara bloque les travaux de construction allemands à la base d'Incirlik
Tags:
asile, tentative de putsch en Turquie (2016), OTAN, Turquie, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook