Ecoutez Radio Sputnik
    Les beautés de Russie. Les îles Kouriles.

    Tokyo n'a pas changé de position sur les îles Kouriles

    © Sputnik . Sergey Krivosheev
    International
    URL courte
    Sommet de l’APEC à Lima (13)
    15317

    Bien que le contenu de la conversation entre Vladimir Poutine et Shinzo Abe lors du sommet de l'APEC n'ait pas été dévoilé, le Japon n'a pas renoncé à ses prétentions sur les îles Kouriles.

    Le gouvernement japonais a décidé de ne pas dévoiler les sujets mentionnés lors de la rencontre entre le président russe Vladimir Poutine et le premier ministre japonais Shinzo Abe dans le cadre du sommet de l'Organisation de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) au Pérou, mais a confirmé ses prétentions sur les îles Itouroup, Kounachir, Chikotan et Habomai.

    « Comme c'était un échange de vues sincère entre MM. Poutine et Abe, je ne voudrais pas dévoiler son contenu. En ce qui concerne la position japonaise, elle n'a pas changé et vise à signer un accord de paix prévoyant la récupération des quatre îles », a répondu le secrétaire général du gouvernement nippon Yoshihide Suga, alors qu'on lui demandait si les parties examinaient la possibilité de développer une activité économique commune dans cette région.

    Auparavant, le président russe avait déclaré que les îles Kouriles étaient un territoire souverain, mais que Moscou était prêt à dialoguer avec Tokyo.

    En 1956, le Japon et l'Union soviétique ont signé une déclaration prévoyant la fin de l'état de guerre et la restauration des relations diplomatiques. Toutefois, la déclaration commune ne réglait pas le différend territorial relatif aux îles Kouriles entre le Japon et l'Union soviétique.

    Le Japon revendique quatre îles constituant la partie sud de l'archipel des Kouriles (Itouroup, Kounachir, Shikotan et Habomai), se référant au Traité commercial et frontalier de 1855, document qui reconnaît ces îles comme japonaises. Mais ces îles ont été rattachées à l'Union soviétique à la fin de la Seconde Guerre mondiale. La Russie en a hérité après la chute de l'URSS.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Sommet de l’APEC à Lima (13)

    Lire aussi:

    Les relations entre Moscou et Tokyo au beau fixe, sauf pour les Kouriles
    Tokyo évoque la récupération des Kouriles
    Kouriles: Tokyo juge inadmissible la visite d'un ministre russe
    Tags:
    îles contestées, différend, politique, Shinzo Abe, Vladimir Poutine, Japon, Kouriles du Sud, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik