Ecoutez Radio Sputnik
    Pipes for the Turk Stream

    La construction d'un pipeline provoque des affrontements aux États-Unis

    © Photo. TurkStream
    International
    URL courte
    7811

    Les habitants d'une ville du Dakota du Nord ont manifesté contre la construction d'un pipeline. Les tentatives de la police pour disperser la manifestation ont provoqué des affrontements.

    La police a utilisé des canons à eau contre un groupe de manifestants qui se prononçaient contre la construction d'un pipeline. Selon les manifestants, la majorité desquels sont les habitants de la réserve indienne de Standing Rock (Dakota du Nord), la construction touche des « tombeaux sacrés ».

    Dans la nuit de dimanche à lundi, des affrontements entre la police et 400 habitants locaux ont eu lieu dans la ville de Cannon Ball. Les manifestants ont tenté de démanteler des barrières sur le pont reliant Standing Rock à la ville la plus proche de la réserve.

    Selon les médias locaux, le pont a été fermé il y a plusieurs semaines lorsque les manifestations contre la construction du pipeline ont commencé. Les protestataires estiment pour leur part que cette mesure visait à empêcher les habitants de la réserve de manifester dans la ville.

    Les affrontements ont duré toute la nuit. Une personne a été arrêtée. Selon les manifestants, « des centaines de personnes ont été blessées par le biais de balles en caoutchouc et de gaz lacrymogène ».

    Le projet de pipeline d'une longueur de 1 182 km reliant le Dakota du Nord à l'Illinois est estimé à 3,7 milliards de dollars. Le pipeline doit traverser la rivière Mississippi, ce qui a provoqué le conflit entre les constructeurs et les habitants d'une réserve sioux. Selon les manifestants, le pipeline polluera la rivière. De plus, les travaux ont déjà affecté des territoires sacrés pour ce peuple.

    Lire aussi:

    Une fuite de kérosène d’un pipeline de l'Otan a eu lieu en Belgique
    Les USA "préoccupés" par le gazoduc russo-allemand Nord Stream 2
    USA: une foule enragée affronte la police à Milwaukee après le décès d’un suspect
    Tags:
    pipeline, manifestation, police, émeutes, Dakota du Nord, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik