International
URL courte
17436
S'abonner

Au moins 10 civils ont trouvé la mort dans une frappe contre un village dans la province syrienne de Raqqa. Le Pentagone a par la suite démenti l'implication de la coalition internationale dirigée par les États-Unis dans cet incident.

Les avions de la coalition dirigée par les États-Unis auraient frappé la localité d'Al Salhiya dans la province syrienne de Raqqa faisant au moins 10 morts parmi la population civile, a signalé l'agence de presse SANA citant des sources locales.

D'après l'agence, les avions de la coalition auraient pris pour cible le quartier où se trouvait une usine de transformation du coton. Parmi les victimes de l'attaque, il y a trois employées de la fabrique, un habitant du village et une famille composée de six personnes dont des enfants.

Plusieurs autres personnes ont été blessées à différents degrés. Le village et les biens matériels des habitants ont subis d'importants dégâts.

Par la suite, le Pentagone a affirmé que la coalition internationale n'avait pas effectué de frappes contre Al Salhiya.

Un militaire syrien
© Sputnik . Mikhail Voskresenskiy

« Je ne peux pas confirmer que cet incident a eu lieu », a déclaré à l'agence Rossiya Segodnya le porte-parole du Pentagone Eric Pahon. « Mais je peux affirmer que la coalition n'a pas réalisé de frappes dans cette région ».

Selon lui, la frappe a été « l'œuvre de quelqu'un d'autre », pas de la coalition.

Le 17 septembre, plusieurs chasseurs de la coalition internationale anti-Daech ont frappé des positions de l'armée gouvernementale près de Deir ez-Zor, leurs raids ayant fait 83 morts et plus de 100 blessés parmi les militaires. 

Les États-Unis ont confirmé avoir effectué les raids. Selon le Pentagone, les militaires étaient convaincus de bombarder des positions de Daech et ont cessé l'opération immédiatement après avoir découvert l'erreur.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Les milices syriennes avancent vers Raqqa, capitale de facto de Daech
Les Kurdes syriens appellent à soutenir leur offensive sur Raqqa
Bombardements réussis de l’armée syrienne sur les terroristes de Daech
Tags:
morts, blessés, frappe aérienne, aviation, victimes, avions, coalition anti-Daech, Raqqa, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook