Ecoutez Radio Sputnik
    Kiev: affrontements entre la police et les radicaux sur la place Maïdan

    Kiev: affrontements entre la police et les radicaux sur la place Maïdan

    © REUTERS / Valentyn Ogirenko
    International
    URL courte
    30392
    S'abonner

    Le jour du troisième anniversaire du début de l'EuroMaïdan, actions de protestation qui ont éclaté le 21 novembre 2013 suite au renoncement de Kiev à la signature de l'accord d'association avec l'UE et qui ont débouché au changement de pouvoir en Ukraine, des troubles ont eu lieu dans le centre de Kiev.

    Des affrontements opposant les forces de l'ordre aux manifestants ont éclaté ce lundi sur la place de l'Indépendance, Maïdan Nezalejnosti, où manifestent des militants des organisations nationalistes radicales Pravy Sektor (Secteur droit) et Baly molot (Marteau blanc).

    Un groupe d'individus s'est présenté au meeting avec plusieurs dizaines de pneus. Pour prévenir des troubles, la police n'a pas tardé à intervenir, interpellant les personnes en question. Or, ces derniers ont opposé une résistance agressive, donnant lieu à des affrontements. À présent, les forces de l'ordre interpellent préventivement les manifestants les plus actifs.

    Selon la police, quelque 400 personnes sont réunies sur la place Maïdan.

    ​Lundi, l'Ukraine célèbre la Journée de la dignité et de la liberté. À cette occasion près de 400 actions de protestation sont prévus dans la capitale Kiev. Plus tôt dans la journée, les membres du bataillon nationaliste Azov, soit près de 1 500 personnes, ont défilé dans le centre-ville.

    ​Rappelons que les rassemblements sur la place de l'Indépendance, Maïdan Nezalejnosti, avaient commencé dans le centre de Kiev en novembre 2013, suite au report de la signature d'un accord d'association avec l'Union européenne par le président ukrainien de l'époque Viktor Ianoukovitch. Les manifestations avaient dégénéré pour atteindre leur point culminant en février 2014 lorsque des affrontements violents entre les émeutiers et la police avaient fait basculer l'histoire de l'Ukraine.

    Ces troubles massifs en Ukraine de novembre 2013 à février 2014 avaient fait des dizaines de morts parmi les protestataires et les policiers, ce qui s'est soldé par un changement de pouvoir et la destitution du président Viktor Ianoukovitch. L'opposition s'était emparée du pouvoir dans le pays.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Iatseniouk, symbole du naufrage de l’Ukraine post-Maïdan
    Ex-président polonais Kwaśniewski: un 3e Maïdan guette l'Ukraine
    Le gouvernement ukrainien menacé d’un troisième Maïdan
    Tags:
    islamistes, nationalistes, émeutes, police, Maïdan, bataillon Azov, Secteur droit, Kiev, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik