Ecoutez Radio Sputnik
    Crimée

    Deux militaires russes kidnappés par le Service de sécurité d'Ukraine en Crimée

    © Sputnik . Vitaliy Belousov
    International
    URL courte
    Kidnapping des militaires russes en Crimée (3)
    16312159

    Deux militaires russes ont été kidnappés par le Service de sécurité d'Ukraine (SBU). Le ministère russe de la Défense a exigé qu'on les renvoie à Moscou.

    Des agents du Service de sécurité d'Ukraine ont illégalement appréhendé deux militaires russes contre qui ils essayent de fabriquer une procédure pénale. Après l'interpellation, le SBU leur a fait quitter la Crimée et les a emmenés en territoire ukrainien, a rapporté le ministère russe de la Défense.

    « Le 20 novembre aux environs de 13h00, heure de Moscou, le personnel du SBU a illégalement interpellé et emmené de Crimée en Ukraine, dans l'oblast de Nikolaïev, deux militaires russes: l'adjudant Odintsov Maxime et le sergent Baranov Alexandre », a déclaré le ministère dans un communiqué.

    Moscou a réclamé que l'Ukraine renvoie les deux militaires kidnappés.

    « Il n'est pas exclu, qu'afin d'obtenir les aveux nécessaires, soit exercée une pression psychologique et physique sur les militaires russes », a souligné le ministère.

    « Nous considérons les actions des services de sécurité ukrainiens envers les ressortissants russes comme une brutale provocation et exigeons leur retour immédiat sur le territoire russe ».

    Selon le ministère, les services de sécurité ukrainiens s'efforcent de falsifier une procédure pénale contre MM. Baranov et Odintsov pour des crimes qu'ils auraient prétendument commis contre l'Ukraine.

    D'après les rapports des ONG Human Rights Watch (HRW) et Amnesty International (AI), le Service de sécurité d'Ukraine recourt à des enlèvements illégaux et à des emprisonnements illicites, ainsi que dispose de centres de détention cachés.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Kidnapping des militaires russes en Crimée (3)

    Lire aussi:

    Président moldave élu: «la Crimée est de facto un territoire russe»
    La Syrie reconnaît la Crimée comme russe
    Attentats déjoués en Crimée. Contre qui?
    Ligue du Nord: «ça a été un suicide pour l'Europe d'imposer des sanctions à la Russie»
    Tags:
    kidnapping, militaires russes, interpellation, falsification, Service de sécurité d'Ukraine (SBU), Crimée, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik