Ecoutez Radio Sputnik
    séisme à Fukushima, 2011Une raz-de-marée après le séisme, 2016

    Le nouveau séisme à Fukushima est une réplique de celui de 2011

    © AFP 2019 JIJI PRESS © REUTERS / Miyagi Prefectural Police/Kyodo
    1 / 2
    International
    URL courte
    1011

    L'Agence météorologique japonaise déclare que le fort tremblement de terre qui a frappé mardi la préfecture de Fukushima (nord-est du pays) a été une réplique du tremblement de terre de magnitude 9,0 qui a engendré un tsunami mortel dans la même région en 2011.

    En seulement quelques heures, le nord-est du Japon a de nouveau été hanté par le désastre de mars 2011. Selon l'Agence météorologique japonaise, le séisme, qui a frappé le Japon mardi matin, a été une réplique du tremblement de terre dévastateur de 2011.

    L'agence a averti qu'un autre grand tremblement de terre pourrait frapper le pays dans les prochains jours et a exhorté les résidents à rester prudents pendant environ une semaine.

    Un séisme de magnitude 7,3 sur l'échelle de Richter s'est produit ce mardi 22 novembre à 5h59 heure locale (21 novembre, à 21h59 heure de Paris) à Namie, dans la préfecture japonaise de Fukushima. À 14 heures, les autorités dénombraient déjà 34 répliques. L'Agence nationale de la police a signalé 12 blessés légers.

    Suite au séisme, le Bureau météorologique national du Japon a émis une alerte au tsunami.

    Le tremblement de terre a provoqué des tsunamis modérés, mais ils n'ont pas causé de dommages importants. Il s'agit du plus grand tremblement de terre dans la région nord-est du Japon depuis le séisme de 2011 et ses répliques survenues le même jour.

    Le séisme de magnitude 9,0 de mars 2011, avec un tsunami consécutif, a tué près de 18 500 personnes et provoqué une catastrophe à la centrale nucléaire de Fukushima, où les cœurs nucléaires de trois réacteurs sont entrés en fusion. Le site est extrêmement fragilisé et un nouveau tsunami est le danger le plus redouté.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Comment Tchernobyl et Fukushima sont devenus des attractions touristiques
    Après la catastrophe: Fukushima prend des allures d’attraction touristique
    Cinq ans après Fukushima, le Japon peine à digérer la terre contaminée
    Tags:
    raz-de-marée, séisme, Fukushima, Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik