Ecoutez Radio Sputnik
    Daimler-Logo

    Incident dans un parking chinois, une crise à cause de l’arrogance allemande

    © REUTERS / Fabian Bimmer
    International
    URL courte
    12646

    Rainer Gaertner, top-manager du bureau représentatif de la société automobile allemande Daimler en Chine, a eu des propos insultants envers les Chinois lors d’un incident dans un parking pékinois. Rien de particulier? Pas si simple que ça! Cette altercation de l’employé allemand semble refléter l’arrogance allemande.

    .

    ​Dimanche dernier, Rainer Gaertner, top-manager du bureau représentatif de la société automobile allemande Daimler en Chine, s'est disputé avec un conducteur chinois dans un parking pékinois, annonce le journal South China Morning Post. Lors de l'incident, l'Allemand a lancé que la première chose qu'il avait remarqué en Chine était que « tous les Chinois sont des voyous ». Il a également utilisé du gaz au poivre pour faire dégager les témoins.

    Ces propos insultants ont provoqué le mécontentement des internautes. L'effet produit a obligé la société allemande à présenter des excuses pour l'inquiétude causée par l'incident. De plus, le coupable a perdu son poste.

    Le problème est donc résolu ? Pas du tout ! Cet épisode a fait ressortir une crise profonde et la peur chinoise de l'outrecuidance allemande. Comme le rappelle l'agence AP, la Chine est le plus grand marché automobile au monde. Et les consommateurs chinois sont très sensibles envers l'arrogance occidentale. Dans cette situation, les appels à boycotter certaines entreprises ou même un pays tout entier qui circulent sur Internet en réponse à cette arrogance sont parfois capables d'influencer les ventes.

    « Ici, deux aspects peuvent exister. Le premier, c'est comme toujours, le travail pour son propre pays, la tentative de montrer que l'administration de la société qui est proche des autorités allemandes a une position de principe. C'est-à-dire, elle ne supporte pas la discrimination raciale. (…) Et, deuxièmement, il est absolument juste que les Chinois réagissent très sensiblement aux propos négatifs visant leur pays et la nation chinoise », explique l'expert des marchés Mikhaïl Beliaev dans un commentaire pour Sputnik.

    Ce qui est le plus inquiétant est le fait que l'incident impliquant Rainer Gaertner n'ait pas été le seul exemple de l'arrogance allemande. Il y a près d'un mois, un autre Allemand, le commissaire européen à l'Économie et à la société numérique Günther Oettinger avait été accusé de racisme après des propos maladroits sur les Chinois.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    L'UE crée son premier centre d'innovation en Chine
    La Chine prête à riposter en cas de guerre commerciale avec les USA
    Le cuivre, le garant de la stabilité économique de la Chine
    Un commissaire européen dérape, Juncker s’excuse
    Tags:
    ventes, discrimination, automobile, Günther Oettinger, Occident, Pékin, Chine, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik