Ecoutez Radio Sputnik
    Sputnik

    Parlement européen vs Sputnik: guerre contre la propagande ou belle arnaque?

    © Sputnik . Konstantin Chalabov
    International
    URL courte
    Résolution du Parlement européen sur la lutte contre les médias russes (32)
    31634

    Alors que le Parlement européen cherche à mettre en lumière la propagande de Sputnik, de RT, du Kremlin, de l’Église orthodoxe russe, mis dans le même sac que Daech, il appert que la véritable raison de cette russophobie consisterait à extorquer le plus d’argent possible du contribuable européen. Explications.

    Le Parlement européen s'apprête à voter aujourd'hui une résolution sur la propagande médiatique russe dirigée contre l'Union européenne. Pourtant, le journaliste indépendant allemand Holger Eekhof est persuadé que cette initiative ne vise en fait qu'à extorquer de l'argent.

    Ainsi, il estime qu'Elmar Brok, président de la Commission des affaires étrangères du Parlement européen, a avancé cette résolution dans le seul but d'amasser des fonds pour son propre média en plusieurs langues et libérer l'espace médiatique des concurrents, tels que Sputnik et RT.

    « Cette initiative appartient à Elmar Brok. Soit M. Brok veut vraiment lutter contre Sputnik et RT, ce que suggère cette initiative en théorie, c'est-à-dire reprendre le contrôle sur les médias, soit il a vraiment avancé cette idée rien que pour assurer le soutien de son propre projet. Et pour obtenir cet argent, il doit exercer une certaine pression », explique Holger Eekhof dans une interview à Sputnik.

    Il s'agit notamment du Fonds européen pour la démocratie (FEDEM), une institution privée basée à Bruxelles qui accorde des subventions pour « soutenir les acteurs locaux du changement démocratique dans le voisinage de l'UE », lit-on sur le site de l'organisation.

    « Le Fonds européen pour la démocratie a élaboré son propre projet semblable à ceux de Sputnik et de RT. M. Brok cherche notamment à créer, dans le cadre du fonds qui lui est soumis, sa propre agence d'actualités en russe qui sera présente en Russie et en Asie centrale », dévoile le journaliste.

    Elmar Brok souligne qu'il veut « libérer ces 100 millions de personnes qui sont exposées à de mauvaises idées et en souffrent, les libérer et les rendre heureuses avec ses nouvelles idées ». On compatit avec vous, chers lecteurs !

    Elmar Brok aspire à obtenir de l'argent pour son projet, mais pourquoi faut-il mêler la presse russe avec le groupe terroriste Daech ? Le journaliste allemand apporte une réponse claire à cette question.

    « Je crois que Daech fait partie du texte de la résolution pour inciter les gens à voter pour cette initiative », selon lui.

    La résolution présente toutefois des exemples de propagande russe tirés d'East Stratcom, organisation basée dans les pays baltes et fondée en 2015. Elle est financée par l'Union européenne et parle de la soi-disant désinformation des médias russes au sujet de l'Union européenne. La majorité des articles traitent cependant de l'Ukraine.

    « Au premier coup d'œil, il devient clair que l'Ukraine est la cause profonde de ce qui se passe: le drapeau ukrainien entrelacé avec le drapeau de l'UE, l'Ukraine représentée comme une partie de l'Europe », constate le journaliste allemand.

    Cependant, il serait faux de dire que tout le Parlement européen se lève contre la Russie. Ledit document provient de la commission du Parlement européen des affaires étrangères. Il s'agit d'un groupe restreint, composé de moins de 70 personnes dont seulement 53 ont participé au vote. Voilà pourquoi il ne faut pas parler de l'Union européenne de manière générale.

    « En principe, M. Brok écrit : donnez-moi de l'argent et je vais tout régler, je pourrais représenter vos intérêts à l'est. Voilà tout l'intérêt de cette initiative », conclut Holger Eekhof.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Résolution du Parlement européen sur la lutte contre les médias russes (32)

    Lire aussi:

    Les résultats des élections aux USA et en Europe conséquences de la «propagande russe»
    Sans autre forme de procès, l’UE bloque un site russe pour contrer «la propagande»
    Assange: Trump battu d’avance par la machine de propagande d’État US
    Un Boeing 757 subit de graves dommages lors d'un atterrissage d’urgence aux Açores – vidéo
    Tags:
    résolution, propagande, Commission des affaires étrangères du Parlement européen (AFET), Parlement européen, Sputnik, Holger Eekhof, Elmar Brok, Bruxelles, Ukraine, Allemagne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik