International
URL courte
Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)
5430
S'abonner

Les milices chiites irakiennes ont entièrement encerclé la ville de Mossoul, privant ainsi les terroristes de l’État islamique (Daech) de leurs voies d’approvisionnement depuis le territoire syrien.

La ville de Mossoul, dans le nord de l'Irak, est entièrement encerclée par les milices chiites irakiennes qui ont ainsi privé le groupe terroriste État islamique (Daech) de ses voies d'approvisionnement depuis le territoire syrien, a annoncé le commandement de l'organisation des volontaires aux journalistes.

Selon la déclaration, ce mercredi, les volontaires des milices chiites ont bloqué l'autoroute Tel Afar — Sinjar et ont fait la jonction avec les détachements kurdes peshmergas, réalisant ainsi l'encerclement total de la ville de Mossoul.

L'opération de libération de la ville irakienne de Mossoul a été lancée le 17 octobre dernier. L'assaut est réalisé par plusieurs structures irakiennes avec un soutien actif de l'aviation de la coalition internationale menée par les États-Unis.

Depuis le nord et l'est, l'assaut de Mossoul est effectué par l'armée et l'unité antiterroriste qui ont déjà réussi à gagner plusieurs quartiers dans l'est de la ville. Les détachements de la police fédérale irakienne avancent vers Mossoul depuis le sud.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)

Lire aussi:

Daech tue 12 militaires irakiens dans un guet-apens au sud de Mossoul
Plus de 300 policiers exécutés près de Mossoul
Mossoul: Daech attaque la population civile qui essaie de fuir la région
Milice chiite: rompre les liens de Daech entre l’Irak et la Syrie
Tags:
opération, Mossoul, Syrie, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook