International
URL courte
1110
S'abonner

À Alep, les terroristes continuent d’utiliser une grande partie de la population en otage, tirant sur tous ceux qui essaient de fuir la ville. L’opération des militaires russes et irakiens visant à libérer les habitants reste une démarche à haut risque.

Un nouveau groupe de civils a été évacué, dans l’est d’Alep notamment, par les militaires russes, toutes les personnes évacuées sont actuellement en sécurité, a annoncé le commandant de la milice chrétienne Hamada.

« Les officiers du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflits, l’Organisation autonome à but non lucratif Mission russe humanitaire, les agents du renseignement syriens et les combattants de la milice chrétienne ont effectué une opération fructueuse visant à évacuer les personnes civiles des quartiers est de la ville. Cette fois, on a réussi à sauver deux hommes, cinq femmes et trois enfants », a indiqué le commandant.

Selon lui, faire sortir d’importants groupes de civils d’Alep est très dangereux. Même si des milliers de personnes se trouvent dans les zones contrôlées par les djihadistes de l’État islamique, pour l’instant on n’arrive à évacuer que 10 personnes à la fois.

« Certes, 10 personnes, c’est une goutte d’eau dans l’océan. Mais en les sauvant nous portons l’espoir du salut à tous les autres » a ajouté le commandant.

Une opération similaire précédente a eu lieu le 20 novembre.

Les terroristes du groupe Fatah al-Cham (ex-Front al-Nosra) et leurs alliés continuent de tenir en otages des civils dans l’est d’Alep. Les combattants tirent sur les civils s’ils les voient tenter de profiter des pauses humanitaires et de passer dans la partie de la ville contrôlée par l’armée. Au total, les terroristes utilisent entre 200 et 300 000 personnes comme bouclier humain.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Alep: l’Armée syrienne libre ouvre le feu sur 200 civils et torpille leur évacuation
Alep: les quartiers repris aux djihadistes sont truffés de mines
À Alep, les terroristes attaquent en pleine pause humanitaire
Un chien abandonné et attaché à une cage avec ses chiots retrouvé sur la route – photos
Tags:
évacuation, Front Fatah al-Cham (ex-Front al-Nosra), Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik