Ecoutez Radio Sputnik
    Le Kremlin va prendre des mesures de stabilisation du marché des devises (Peskov)

    Primaire: Moscou et les candidats sur la même longueur d’onde

    © Sputnik . Alexei Nikolskiy
    International
    URL courte
    Primaire de la droite en France (32)
    10222
    S'abonner

    Il est certes prématuré de tirer des conclusions en se basant sur des déclarations faites pendant la campagne préélectorale, mais à ce jour les déclarations des candidats de la droite et du centre à la présidentielle sont compatibles avec la position de Moscou qui aspire au développement des relations entre la Russie et la France.

    Les déclarations au sujet de la Russie faites par les candidats de la droite et du centre à la présidentielle correspondent avec la position de Moscou eu égard au développement des relations bilatérales, a déclaré le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov, commentant la question des journalistes sur les déclarations au sujet de la nécessité de maintenir un dialogue avec la Russie faites par François Fillon et Alain Juppé lors des débats préélectoraux.

    « Il est difficile de tirer de telles conclusions en se basant sur les déclarations préélectorales. Je pense que l'essentiel est la preuve des intentions qui sont d'ores et déjà réalisées par le pouvoir actuel. Il semble que pour le moment on ne puisse pas évoquer un changement de la tendance au niveau des dirigeants des pays européens en exercice. De nombreux problèmes, dont certains peuvent être résolus et d'autres sont difficiles à gérer, persistent », a déclaré M. Peskov, tout en soulignant que, pour l'instant, on constatait chez les dirigeants actuels un manque de volonté de gérer des problèmes susceptibles d'être résolus dans un avenir proche.

    « En ce qui concerne l'intention de mener un dialogue avec notre pays annoncée pendant les débats préélectoraux, il est évident que cela correspond avec la position de Moscou. Certes, des divergences sérieuses existent, mais elles ne doivent pas bloquer le développement de nos relations dans les domaines où ceci est possible ou nécessaire et ce au nom des intérêts des citoyens de nos deux États », a expliqué le porte-parole.

    À l'issue du premier tour de la primaire de la droite et du centre tenue le dimanche dernier, c'est l'ex-premier ministre français François Fillon qui est arrivé en tête. Le 27 novembre il affrontera au deuxième tour l'ex-chef du gouvernement Alain Juppé.

    Le premier tour de la présidentielle en France est prévu le 23 avril 2017.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Primaire de la droite en France (32)

    Lire aussi:

    François Fillon: abattre l'État islamique n'est possible qu'avec la Russie
    Dupont-Aignan : «Fillon est un honnête homme qui propose de mauvaises solutions»
    Fillon: 3e échec majeur des enquêtes d’opinion en 2016
    Fillon, Trump et Poutine, le trio dont «Moscou rêve»
    Tags:
    coopération, dialogue, primaire de la droite en France (2016), Alain Juppé, François Fillon, Dmitri Peskov, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik