Ecoutez Radio Sputnik
    Crimée

    Militaires russes kidnappés en Crimée: une «perfidie», selon Poutine

    © Sputnik . Vitaliy Timkiv
    International
    URL courte
    Kidnapping des militaires russes en Crimée (3)
    31623
    S'abonner

    Le président russe Vladimir Poutine a vivement critiqué l'arrestation des militaires russes en Crimée par le Service de sécurité d'Ukraine (SBU).

    La détention et le kidnapping des militaires russes en Crimée est une « perfidie » qui s'apparente au blocus énergétique de la péninsule, selon le dirigeant russe.

    « On les a appâtés à quelques mètres de la frontière pour les kidnapper, c'est de la perfidie qui au final se retournera contre ceux qui déclenchent de telles opérations, parce que cela s'apparente à une coupure de l'électricité en Crimée à l'approche du Nouvel an en hiver », a déclaré M. Poutine devant les journalistes. « Nous avons toujours traité avec un grand respect les militaires ukrainiens, c'est pourquoi on les a admis dans l'armée russe ».

    Si Kiev entend ainsi s'attirer la sympathie des Criméens, il fait fausse route, a résumé le président.

    Le 20 novembre, des agents du Service de sécurité d'Ukraine ont appâté deux militaires russes, Alexandre Baranov et Maxime Odintsov, à l'aide de personnes-écrans, vers le point de contrôle de Djankoï soi-disant pour leur passer des documents d'études. A peine les deux militaires avaient-ils quitté le territoire russe qu'ils ont été appréhendés par le personnel du SBU et emmenés dans l'oblast de Nikolaïev en Ukraine. Ensuite, le tribunal central régional de la ville de Nikolaïev les a placés en garde à vue, ce avec la possibilité de verser une caution.

    Le ministère russe de la Défense a qualifié l'arrestation d'illégale et a exigé que l'Ukraine libère les militaires. Le ministère n'exclut pas que, afin d'obtenir les aveux nécessaires, le SBU ait recours à une pression psychologique et physique sur les militaires russes.

    Selon le ministère, les services de sécurité ukrainiens s'efforcent de monter de toute pièce une procédure pénale contre MM. Baranov et Odintsov pour des crimes qu'ils auraient prétendument commis contre l'Ukraine. Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a qualifié l'incident de « provocation illégale effectuée par les services de sécurité ukrainiens sur le territoire russe à l'encontre de ressortissants russes ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Kidnapping des militaires russes en Crimée (3)

    Lire aussi:

    La Crimée sans électricité: Poutine étonné par la position de Kiev
    Que la lumière soit! La Crimée ne dépend plus de l’électricité de l’Ukraine
    Président moldave élu: «la Crimée est de facto un territoire russe»
    Un groupe de saboteurs ukrainiens projetant des attentats arrêté en Crimée
    Tags:
    kidnapping, militaires russes, arrestation, détention, militaires, Service de sécurité d'Ukraine (SBU), Vladimir Poutine, Crimée, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik