Ecoutez Radio Sputnik
    Ecureuil

    Instant karma: un élu US «anti-écureuils» hospitalisé… à cause d’un écureuil

    © Flickr/ Moyan Brenn
    International
    URL courte
    8160

    Howard Brookins Jr, un homme politique de Chicago qui a déjà auparavant appelé à introduire des mesures sévères contre les écureuils, a eu un accident suite à l’attaque d’un écureuil qui s’est littéralement jeté dans la roue de son vélo. L’homme, grièvement blessé, devra subir des opérations.

    Le 13 novembre, le membre du Conseil municipal de Chicago Howard Brookins Jr faisait une balade à vélo lorsqu’un écureuil est soudainement apparu sur sa route et s’est projeté dans les rayons de sa roue de vélo. Le rongeur a provoqué la chute du cycliste, l’envoyant à l’hôpital avec une fracture du crâne, le nez et quelques dents cassés. Il aura besoin de plusieurs opérations au visage et sur le haut du corps. Quant à l’écureuil, le pauvre animal a rendu l’âme.

    Howard Brookins plaisante en disant qu’il s’agissait de la vengeance d’un « terroriste kamikaze ».

    Moins d'un mois auparavant, le 21 octobre, le conseiller municipal avait prononcé un discours dénonçant l'« agressivité » des écureuils. À ses yeux, les rongeurs étaient responsable de « la dégradation des poubelles urbaines parce qu’ils grignotaient leurs couvercles ».

    Le 20 novembre, le politicien a publié une photo du vélo avec l’écureuil mort coincé dans la roue.

    Les internautes commentant l’incident ont principalement déploré la perte de l’ « écureuil kamikaze ».

    N'embêtez pas les écureuils!


    Pauvre garçon… je parle de l'écureuil

    Laissez les écureuils tranquilles! Ils tentent de survivre comme nous tous!

    Lire aussi:

    Cet écureuil a eu la frayeur de sa vie (Vidéo)
    Le monde vu par un écureuil
    Quand un écureuil te photo-bombe ta séance fiançailles… et que ça te plaît!
    Tags:
    roue, accident de la route, vélo, Conseil municipal de Chicago, Howard Brookins, Chicago, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik