Ecoutez Radio Sputnik
    A firefighting plane drops fire retardant during a wildfire, near the communal settlement of Nataf, close to Jerusalem November 23, 2016. Picture taken November 23, 2016.

    Israël en feu: Netanyahou qualifie les pyromanes de terroristes et appelle à l'aide Moscou

    © REUTERS / Ronen Zvulun
    International
    URL courte
    Incendies en Israël (novembre 2016) (4)
    1603147

    Sur fond de feux de forêts de très grande ampleur en Israël, le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a qualifié les pyromanes de terroristes et leur a promis une punition en conséquence.

    Des incendies de forêt de grande ampleur se sont répandus cette semaine simultanément dans plusieurs régions d'Israël. Dans certaines d'entre elles, les autorités ont déclaré l'état d'urgence et ont procédé à l'évacuation de la population. Selon les autorités, les actes intentionnels des incendiaires en seraient la cause.

    Le chef du gouvernement israélien Benjamin Netanyahou a affirmé que les incendies criminels dans les forêts étaient considérés comme un acte terroriste et que les coupables seraient lourdement punis.

    « Je veux que vous compreniez : tout incendie du à la pyromanie ou à l'incitation à la pyromanie, c'est du terrorisme et nous allons le traiter en conséquence », a fustigé M. Netanyahou.

    « Et tout individu qui essaye ou va essayer de mettre le feu à une partie d'Israël sera puni avec la plus grande rigueur », a-t-il souligné, cité par Jerusalem Post.

    La police israélienne a annoncé la création d'une brigade spéciale afin d'enquêter sur les origines des feux de forêt sévissant depuis le début de la semaine dans le pays.

    Selon le représentant de la police locale, environ 60 000 personnes ont été évacuées en raison de la menace d'incendies depuis une dizaine de quartiers de la ville israélienne de Haïfa :

    « Dans ces circonstances, la décision d'évacuer les habitants de quelques quartiers de la ville a été prise. Selon les estimations, il s'agit de 60 000 personnes », a déclaré l'interlocuteur de l'agence Rossiya Segodnya.

    Il est à noter qu'il s'agit d'un cinquième de la population totale de la troisième plus grande ville d'Israël. L'évacuation a touché principalement les quartiers du sud de la ville qui s'étend sur les bords de la mer Méditerranée.

    Le ministère russe des Situations d'urgence a dépêché en Israël deux avions amphibies bombardiers d'eau Be-200 et un groupe opérationnel afin d'aider les pompiers israéliens. Le Be-200 est considéré comme l'un des plus efficaces avions de lutte contre les incendies naturels. Il est capable d'amerrir et de charger 12,5 tonnes d'eau en l'espace de quelques secondes.

    Le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a remercié le président russe Vladimir Poutine de son soutien:

    « M. Netanyahou a parlé au téléphone avec le président russe Vladimir Poutine, qui a instantanément réagi à sa demande d'aider à éteindre les incendies et a annoncé que la Russie enverrait deux grands avions amphibies Be-200 », lit-on dans le communiqué du cabinet du Premier Ministre.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Incendies en Israël (novembre 2016) (4)

    Lire aussi:

    Un violent incendie éclate à Ankara
    Les pompiers russes éteignent plus de 50 incendies de forêt au Portugal
    Tags:
    aide, avion bombardier d'eau, avions, incendie criminel, incendie de forêt, Be-200, ministère russe des Situations d'urgence, police israélienne, Benjamin Netanyahu, Vladimir Poutine, Haïfa, Israël, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik