Ecoutez Radio Sputnik
    Un bombardier d'eau Be-200

    Moscou envoie en Israël deux avions Be-200 contre les incendies de forêt

    © Sputnik . Sergey Subbotin
    International
    URL courte
    Incendies en Israël (novembre 2016) (4)
    173812
    S'abonner

    Moscou a immédiatement réagi à la demande de Tel-Aviv de l'aider à éteindre les incendies de forêt de grande ampleur qui se sont déclarés cette semaine dans le pays.

    Deux avions amphibies Be-200 du ministère russe des Situations d'urgence sont arrivés en Israël pour lutter contre les incendies de forêt, a annoncé le service de presse du ministère.

    « Les avions Be-200 se sont posés à l'aéroport de Tel-Aviv à 8h00 heure de Moscou (6h00 UTC). Très prochainement, les pilotes russes commenceront à éteindre les incendies. Actuellement, des travaux de préparation sont en cours » », a indiqué le service de presse.

    Des incendies de forêt de grande ampleur se sont répandus cette semaine simultanément dans plusieurs régions d'Israël. Dans certaines d'entre elles, les autorités ont déclaré l'état d'urgence et ont procédé à l'évacuation de la population.

    Les avions bombardiers d'eau Be-200 ont été envoyés en Israël par le président russe Vladimir Poutine sur demande des autorités locales.

    Le Be-200 est considéré comme l'un des plus efficaces avions de lutte contre les incendies naturels. Il est capable d'amerrir et de charger 12,5 tonnes d'eau en l'espace de quelques secondes.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Incendies en Israël (novembre 2016) (4)

    Lire aussi:

    Netanyahu: les relations avec la Russie contribuent à la sécurité d'Israël
    Tags:
    incendie de forêt, Be-200, ministère russe des Situations d'urgence, Vladimir Poutine, Israël, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik