Ecoutez Radio Sputnik
    Un militaire américain dans la province de Raqqa

    Un premier militaire US mort en Syrie depuis un an

    © REUTERS / Rodi Said
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (automne 2016) (217)
    17130

    Un militaire US a trouvé la mort au cours de l'opération Détermination absolue, que Washington mène contre Daech en Syrie.

    Un militaire américain est mort suite à des blessures causées par une explosion dans le nord de la Syrie, annonce dans un communiqué le service de presse du commandement de l'opération Inherent Resolve (Détermination absolue) que les États-Unis mènent contre Daech.

    « Le 24 novembre 2016, un militaire américain est mort suite à des blessures causées par l'explosion d'un engin dans le nord de la Syrie », indique le communiqué.

    Selon le Pentagone, l'incident s'est produit aux environs de la ville d'Aïn Issa située à 50 km au nord de Raqqa.

    L'opération Inherent Resolve de l'armée américaine et de ses alliés, visant à combattre Daech, a été lancée le 8 août 2014. Selon le Pentagone, 27 militaires américains ont trouvé la mort lors de cette opération. Quatre militaires ont perdu la vie lors des combats, alors que 23 militaires et un civil qui travaillait sous contrat sont décédés « dans d'autres circonstances ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Situation en Syrie (automne 2016) (217)

    Lire aussi:

    Au moins 10 morts dans une frappe à Raqqa, le Pentagone dément son implication
    L’Onu dit détenir des preuves de l’implication du prince héritier saoudien dans le meurtre de Khashoggi
    Para bellum: un ultimatum de Washington à l’Iran révélé
    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Tags:
    militaires américains, Pentagone, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik