International
URL courte
10615
S'abonner

Dans sa publicité de Noël, le réseau Edeka s'est permis d'employer des images jugées par certains comme faisant allusion à la symbolique nazie.

Selon de nombreux consommateurs, la vidéo en question contient des symboles et des « signes de reconnaissance » nazis présentés d'une manière facilement déchiffrable. Ainsi, la publicité montre deux automobiles, dont une porte une plaque d'immatriculation MU SS 420. La combinaison « SS » est interdite par le règlement allemand sur l'immatriculation des véhicules, pour des raisons bien évidentes, tandis que le nombre 420 fait allusion à la date de naissance d'Adolf Hitler (20 avril).

Le second véhicule est immatriculé SO LL 3849. Le nombre 84 évoque, dans la symbolique néo-nazie, la salutation « Heil Deutschland », H et D étant respectivement les 8ème et 4ème lettres de l'alphabet. Les 3 et 9 restant correspondent pour leur part aux lettres C et I, qui veulent dire, dans ce même système, « Christian Identity », nom d'un groupe d'extrême-droite qui fait notamment la promotion de l'antisémitisme.

Dans le même temps, les mots formés par les lettres présentes sur les plaques, MUSS et SOLL, sont des formes impératives des verbes de modalité « müssen » et « sollen », qui tous les deux peuvent se traduire par « devoir ». Cerise sur le gâteau, la vidéo dure les 84 secondes symboliques.

Le service de presse du réseau Edeka a rejeté les accusations d'« allusions nazies » dans sa publicité, tout en regrettant avoir « causé une impression erronée ». « Cela ne faisait pas partie de notre intention », a indiqué un porte-parole du groupe.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Des documents nazis sur la stérilisation massive découverts en Allemagne
Une réplique du mythique train d’or nazi a été créée en Pologne
L’Ukraine et les USA rejettent la résolution contre la glorification du nazisme
Cas de Covid-19 importés d’Algérie: «on donne le bâton pour se faire battre»
Tags:
publicité, commerce, néonazisme, Edeka, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook