Ecoutez Radio Sputnik
    Mais que dit l’Onu des crimes de guerre de la coalition internationale en Syrie?

    Le conflit syrien aurait pu être évité si Trump et Fillon avaient été élus plus tôt

    © Sputnik. Michail Alaedine
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (automne 2016) (217)
    42293

    Donald Trump et François Fillon auraient-ils pu empêcher la dégradation de la situation en Syrie s’ils avaient été à la tête de leurs pays respectifs en 2011? C’est l’avis du président d’un centre de recherche indépendant basé en France.

    Le conflit syrien aurait pu être évité après 2011 si le président américain élu Donald Trump et l'ex-premier ministre français François Fillon avaient été élu auparavant à la tête de leurs pays respectifs, a estimé dans une interview à Sputnik le président du Centre de politique des affaires étrangères (CPFA), Fabien Baussart.

    Selon l'interlocuteur de l'agence, si en 2011 ou 2012, François Fillon et Donald Trump étaient présidents respectivement de la France et des États-Unis, on aurait sans doute pu éviter ces années affreuses avec ces réunions et décisions absurdes des alliés de la Syrie, du Royaume-Uni et de la France.

    M. Baussart a indiqué que l'engagement de la Russie dans le conflit syrien pour combattre l'ennemi commun qu'est l'islam radical était nécessaire, car sans cela, les victimes en Syrie auraient été beaucoup plus nombreuses. Pire, des islamistes radicaux auraient pu venir au pouvoir en Syrie.

    Le président du centre de recherche indépendant basé en France a relevé par ailleurs que l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis permettait d'espérer le lancement d'un vrai dialogue avec la Russie.

    Donald Trump a remporté l'élection présidentielle américaine le 8 novembre dernier et prendra officiellement ses fonctions après son investiture le 20 janvier prochain.

    A la surprise générale, l'ex-premier ministre français François Fillon a remporté haut la main le premier tour de la primaire de la droite et du centre en France. Lors du second tour, il fera face à un autre ex-premier ministre français, Alain Juppé. Le premier tour de l'élection présidentielle en France est prévu le 23 avril prochain.

    La Syrie est en proie à un conflit armé depuis mars 2011. Les troupes gouvernementales y font face aux commandos de différentes formations paramilitaires. Les données sur le nombre de victimes du conflit varient. Selon les Nations unies, 300 000 Syriens auraient perdu la vie depuis le début du conflit.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Situation en Syrie (automne 2016) (217)

    Lire aussi:

    Trump rétablirait la coopération militaire USA-Russie en Syrie
    Trump: la situation en Syrie serait encore pire sans Assad
    La Syrie prête à coopérer avec Trump
    Le recteur de Notre-Dame de Paris avance une nouvelle cause de l’incendie
    Tags:
    dialogue, victimes, conflit syrien, Sputnik, ONU, François Fillon, Donald Trump, Fabien Baussart, Russie, Royaume-Uni, États-Unis, France, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik