International
URL courte
3183
S'abonner

Les autorités syriennes ont organisé des matchs de football dans les villes de Damas et d'Alep. Des représentants de l'opposition armée ont été invités à prendre part aux rencontres, mais ne sont pas venus.

Le ministre syrien de la réconciliation nationale Ali Haidar avait auparavant qualifié la tenue de ses matchs d'« appel à la pacification ». Dans la capitale syrienne, une équipe d'enseignants de l'Université de Damas a affronté la sélection amatrice Noujoum Syria (Étoiles syriennes), qui a remporté le match sur le score de 10 à 9.

Selon le responsable de l'organisation des évènements sportifs à l'Université de Damas Walid Abu as-Sal, ce match envoie un message au monde entier attestant que la Syrie « est vivante et capable d'être unie ».

A Alep, les sélections des parties est et ouest de la ville ont joué un match qui s'est terminé sur un nul, ayant inscrit cinq buts chacune. Le ministre Haidar, qui était présent au stade, a remis des médailles aux joueurs et souhaité aux Syriens d'être « toujours unis ».

Des invitations à se rendre au match avaient été envoyées aux habitants d'Alep par SMS et via des tracts diffusés dans la ville. Les organisateurs ont également invité les combattants qui contrôlent plusieurs quartiers dans l'est d'Alep à prendre part à la rencontre au stade Hamdaniya ou à suivre le match depuis les tribunes. Ces derniers n'ont pas répondu à cet appel.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Alep-Ouest sous le feu des djihadistes
L’armée syrienne détruit un dépôt d’armes terroriste à Alep
Importante offensive de l'armée syrienne dans le nord-est d'Alep
Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Tags:
match, football, crise syrienne, Ali Haidar, Damas, Alep, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook