Ecoutez Radio Sputnik
    Des sportifs US sous cocaïne juste avant les JO de Rio

    Des sportifs US sous cocaïne avant les JO de Rio

    © AP Photo / Australian Federal Police
    International
    URL courte
    Jeux olympiques de Rio de Janeiro (148)
    25849

    Le scandale de dopage qui touche des membres de l’équipe olympique américaine lors des JO de Rio ne cesse de prendre de l’ampleur. Le groupe Fancy Bears semble être à révéler au grand jour tous les noms des athlètes US dopés.

    Au moins deux membres de l'équipe nationale des États-Unis se délectaient de poudre blanche cette année avant les Jeux olympiques de Rio, ont annoncé les médias, faisant référence aux hackers de Fancy Bears qui ont examiné la correspondance entre l'Agence américaine antidopage (USADA) et l'Agence mondiale antidopage (AMA).

    Les deux athlètes en question ont recouru au stupéfiant pour maigrir, et leur entraîneur était tout à fait au courant de cela. En outre, les courriels piratés contiennent les noms de « sportifs américains connus » et des analyses de sang aux indices étranges. Un autre nom d'un athlète d'un autre pays figure dans l'enquête de Fancy Bears. Celui-ci a effectué une transfusion sanguine avant une course olympique !

    De plus, la correspondance de deux agences majeures antidopage contient les données personnelles, dont le numéro de téléphone, du président de l'AMA Craig Reedie.

    En septembre dernier, Fancy Bears avait déjà publié les documents de l'AMA sur le dopage chez des athlètes américains, y compris la joueuse de tennis Serena Williams et la gymnaste artistique Simone Biles.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Jeux olympiques de Rio de Janeiro (148)

    Lire aussi:

    L’Agence mondiale antidopage authentifie le 6e lot de documents piratés
    AMA piratée: d’autres champions olympiques parmi les sportifs dopés
    Poutine: les données piratées de l’AMA soulèvent des questions
    Tags:
    drogue, entraîneur, courriels piratés, athlètes, hackers, dopage, JO 2016 de Rio de Janeiro, Agence américaine antidopage (USADA), Agence mondiale antidopage (AMA), Simone Biles, Craig Reedie, Serena Williams, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik