International
URL courte
Daech (2016) (23)
4219
S'abonner

La nouvelle découverte macabre porte à 29 le nombre total de charniers yézidis organisés par l'État islamique qui aurait mené une campagne de génocide à l'égard de cette communauté ethnico-religieuse en Syrie et en Irak.

Deux charniers contenant les corps d'au moins 18 personnes ont été découverts dans le nord-ouest de l'Irak, non loin de Mossoul, par les Peshmergas (combattants kurdes).

Cette trouvaille macabre porte à 29 le nombre total de tombes collectives de ce genre, a raconté à Reuters le maire de Sindjar, Mahma Xelil.

Selon les Nations unies, l'État islamique a mené une campagne de génocide à l'égard des Yézidis de Syrie et d'Irak, cherchant à détruire systématiquement cette communauté ethnico-religieuse de 400 000 personnes environ.

Les Yézidis ont subi des persécutions à l'été 2014, lorsque la ville de Sindjar, majoritairement peuplée par cette communauté, a été occupée par les djihadistes. Ces derniers ont exigé qu'ils se convertissent à l'islam ou qu'ils payent un impôt spécial. Plus de 200 000 personnes ont alors fui la ville. En août 2015, les terroristes de l'EI ont réduit en esclavage plus de 300 femmes yézidies.

Les croyances des Yézidis s'inspirent de plusieurs anciens cultes du Moyen-Orient et ils sont considérés comme des infidèles par les djihadistes sunnites de l'EI.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Daech (2016) (23)

Lire aussi:

Des cadavres d'hommes torturés découverts dans l'est de l'Ukraine
Des cœurs et d'autres organes conservés dans un charnier de la guerre civile espagnole
Un charnier contenant des centaines de cadavres découvert en Irak
Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
Tags:
charnier, Yazidis, Mossoul, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook