Ecoutez Radio Sputnik
    A Alep, les extrémistes empêchent les rebelles de quitter la ville

    A Alep, les extrémistes empêchent les rebelles de quitter la ville

    © REUTERS/ Abdalrhman Ismail
    International
    URL courte
    5510

    Les affrontements entre les groupes armés à Alep sont devenus de plus en plus fréquents. Nombreux sont ceux dans leurs rangs qui cherchent désespérément à déposer les armes et à quitter la ville syrienne, où de violents combats font rage.

    Les extrémistes à Alep ne laissent pas les groupes armés sortir de la ville. De fait, les tensions ont à nouveau augmenté dans cette grande ville syrienne en proie aux combats, a-t-on appris samedi du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit.

    « Comme plusieurs combattants de groupes rebelles ont manifesté leur envie de quitter la ville et que les extrémistes les empêchent de le faire, les affrontements entre les groupes armés sont devenus plus fréquents », indique le communiqué.

    La tension monte également parmi les civils qui eux aussi sont pratiquement tenus en otage par les djihadistes.

    « Les troubles spontanés contre les excès des terroristes sont de plus en plus fréquents. Les habitants d'al-Haidariya et de Hanano ont contraint les combattants qui avaient contrôlé ces zones pendant au moins quatre ans à les quitter complètement ».

    Auparavant, environ 300 civils se sont rassemblés dans les quartiers d'al-Kalyasa et d'al-Haidariya pour protester contre les terroristes et le « conseil local », mais les djihadistes ont eu recours aux armes. L'attaque a fait alors une vingtaine de morts et plus de 40 blessés.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Alep: 10 nouveaux civils sauvés, des milliers d’autres toujours en otage
    Des enfants d’Alep bombardent la ville de 6.000 messages de paix
    L’armée syrienne intensifie l’opération dans Alep-Est
    Tags:
    terrorisme, rebelles, Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik