Ecoutez Radio Sputnik
    François FillonAlain Juppe

    Et si pour une fois les sondages avaient raison sur Fillon?

    © AFP 2017 Bertrand Guay © REUTERS/ Charles Platiau
    1 / 2
    International
    URL courte
    485266252

    Les partisans de François Fillon, doivent-ils déjà se réjouir et mettre le champagne au frais ou bien l’issue du vote peut toujours réserver des surprises? Certes, les sondages lui attribuent d’ores et déjà la victoire, mais l’expérience de ces derniers mois montre qu’ils ont l'habitude de se tromper.

    L'ex-premier ministre François Fillon est donné vainqueur du second tour de la primaire de la droite et du centre, attestent plusieurs sondages réalisés dernièrement. Ainsi, le sondage de l'institut OpinionWay, publié vendredi soir, lui attribue 61 % des suffrages.

    Selon cette étude, François Fillon obtiendrait les voix des trois quarts des électeurs de Nicolas Sarkozy au premier tour. Il obtiendrait 69 % des voix chez les personnes de plus de 65 ans et 75 % des voix chez les électeurs se disant proches des Républicains.

    Publié mercredi, le sondage Ifop-Fiducial indiquait que François Fillon l'emporterait avec 65 % des voix, contre 35 % pour Alain Juppé.

    ​Mais ces instituts d'étude d'opinion peuvent-ils se tromper ? L'expérience de ces dernières semaines prouve que oui !

    Rappelons-nous que jusqu'au mois de novembre 2016, les principaux sondages attribuaient inlassablement la victoire à Alain Juppé (35 à 40 %). Selon ces études, l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy jouissait alors de la confiance d'environ 30 % des Français. Quant au favori d'aujourd'hui, François Fillon, on ne lui attribuait que de 8 à 14 % des voix.

    Ce n'est qu'à partir de novembre 2016 que François Fillon a commencé à grimper dans les sondages.

    Ce n'est que le dernier sondage d'Ipsos, publié à deux jours du premier tour de la primaire de la droite et du centre, qui a donné François Fillon vainqueur avec 30 % des suffrages. Cette même étude attribuait 29 % des voix des électeurs à Alain Juppé et à Nicolas Sarkozy.

    Toutefois, le 20 novembre François Fillon a recueilli 44,2 % des voix, déjouant tous les sondages. Alain Juppé est alors arrivé en deuxième position (28,4 %) et Nicolas Sarkozy en troisième (20,7 %).

    Ce n'est pas la première maladresse des instituts de sondages qui s'étaient trompés au sujet du Brexit et de l'élection de Donald Trump. Il est peut-être temps qu'ils aient raison!

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Fillon gagnant, les sondages à nouveau sur la sellette
    Tags:
    prévisions, brexit, sondage, Opinionway, Ifop, Alain Juppé, François Fillon, Nicolas Sarkozy, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • frontovik73
      Fillon ou Juppé , deux programmes catastrophique pour les salariés .
    • Article-35
      Bof, mais vu le nombre de votant, le résultat pourrait être encore une surprise ? De toute façon , pour les Français , c'est bleu bonnet ou bonnet bleu ou encore bonnetS d'âneS !
    • avatar
      riffcaster
      Fillon = Juppé = Bilderberg = Mort de la France. Tous islamo compatibles donc le pays va vers la guerre civile.
      Français .... armez vous !
    • factal
      Normalement, il n'y aura pas de surprise cette fois-ci. Car il n'y a vraiment pas eu beaucoup d'intérêts de la part des internautes sur Juppé. En revanche, il y a eu des intérêts sur les éléments contestés du programme de Fillon. Mais pas suffisamment nombreux pour faire monter Juppé suffisamment.
    • capatarate33
      La même clique droite ou gauche pas de choix pour les Français
      Cela ne veux plus rien dire vous êtes Européen jusqu'à la preuve du contraire content ou pas .
      il faut sortir de la dictature conservatrice tout en étant conservateur faut le faire
      par contre ne pas perdre l'objective du peuple souverain c'est ouvrir une porte
      que dis-je un portail sur l'avenir ,il y des millions de dettes et de plus en plus de riches chercher l'erreur .
    • un citoyen françaisen réponse àfrontovik73(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      frontovik73, La preuve : www.youtube.com/watch?v=Adu1NRJoBro&feature=youtu.be
      ça va secouer la France tellement brutalement que ça va être la foire aux manifs tous les jours....
    • avatar
      Treboren réponse àun citoyen français(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      Vive la 6éme République !! Qu' ils dégagent !!
    • avatar
      gl2005
      Quand on est un salarié payé 35H c'est certain. Un petit patron ça travaille 70 et ça nourrit tous ces fonctionnaires non productifs. Il faut que ceux qui ne font presque rien se mettent dans la tête qu'il va falloir travailler un peu plus.
    • avatar
      gl2005en réponse àun citoyen français(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      un citoyen français, eh bien, il suffira pour une entreprise de garder ceux qui veulent travailler. Une fois le ménage fait, on va enfin respirer en pouvoir employer des gens qui ont envie de travailler pas de profiter.
    • avatar
      BE
      Avant de critiquer les autre citoyens faut déjà comprendre pourquoi on paye réellement.
      Un patron n'a pas a travailler 70 heures... comme tous les autres.
      Si c'est le cas c'est à cause d'une dette factice montée de toute pièce pour en mettre plein le poches des Banques et financiers.

      Au lieu de vous plaindre de vos compatriotes attaquez vous plutôt a ceux qui vous obligent à vous tuer à la tache pour survivre.

      La réalité c'est que la dette de la France ne devrait pas dépasser les 20% du PIB et que ce que vous payez ceux sont des intérêts abusif exigé par les banques et accordé par les traites qui nous dirigent depuis De Gaulle. Le traité de Masstricht a fini le travaille en rendent systématiques les emprunts sur marchés privés...

      Prenez vous en à la finance (capitaux) qui font la chasse à l'inflation (qui n'a rien de négatif, bien au contraire, pour les travailleurs et indépendants ; si elle est modérée) pour assurer la valeur de leur compte en banques et garder les salaires eu planché. Comment ? : immigration et chômage mini de 10-15% pour empêcher la hausse des salaires.

      Hausse des salaires qui n'a rien de problématique (bien au contraire) si le pays garde le contrôle de ses capitaux.

      Vous vous faites baiser par les banques/finance/capitaux et vous voulez plus d'esclave comme vous pour alléger votre fardeau...

      Non.. la solution c'est de s'attaquer a ceux qui nous réduisent à l'esclavage...
    • avatar
      frank06
      Son pote a gagné il est content et moi aussi
      replygif.net/i/1485.gif

      Enfin un président qui ne méprisera pas la Russie . pays ami , et qui mérite elle d'être associée a l'Europe .
      Fin des sanctions ..
      Je vais passer une bonne nuit ..
      Paca
    • avatar
      gl2005en réponse àBE(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      BE, vous n'avez rien compris à l’économie, ce que je comprends et pardonne. Un conducteur de poids-lourds roumain payé à 200 euros crée obligatoirement un préjudice à une entreprise française. Je ne cite qu'un cas, mais il y en a des milliers comme celui-ci. Vous vivez dans un autre monde, c'est bien mais pas adapté.
      Je ne me plains pas de mes compatriotes mais des fainéants qui occupent trop de place et qui passent une partie de leur temps à manifester.
      Et bien qu'ils continuent de manifester, pendant que les entreprises françaises procèderont à quelques modifications.
    • Twenty91100
      Fillon : "Incontestablement, je me sens plus proche des positions d’Hillary Clinton » , confie-t-il." La propagande Russe va vite déchantée... Je me souviendrais de votre retournement de veste
    • Twenty91100
      Fillon : "Incontestablement, je me sens plus proche des positions d’Hillary Clinton » , confie-t-il." La propagande Russe va vite déchantée... Je me souviendrais de votre retournement de veste
    • avatar
      Sans dents
      Petit correctif je vous donne le vrai résultat des élections de 2017 après 6 mois de campagne qui vont réduire en allumettes Fillon:

      Premier tour : Participation 72% Marine Le Pen 36%, Mélenchon 18%, Fillon 16%, Dupont Aignan 2%, Les verts 1%, LO 3%, NPA 3%, Macron 1%, Bayrou 11%, RDG 1%, Valls 8%
      Second tour : La droite et le PS appellent à voter FN mais la participation monte à 90%
      Le Pen 49,9%, Mélenchon 50,1%
    • avatar
      BEen réponse àgl2005(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      gl2005,

      en fait c'est vous qui n'avais pas compris ce que j'ai écrit... mais je pardonne et comprends...

      Concurrence déloyale : Pas en cas de contrôle des capitaux comme avant maastrischt (moins la traitrise des élites vis à vis des banques)...
      Quand vous contrôlez les flux monétaire sur votre territoire et que vous contrôlez le taux de change de votre monnaie ; la concurrence déloyale n'existe plus.... Le taux de change permettent d'équilibrer les marchés entre eux...bon c'est plus de travail pour les parasites de financiers... mais pour nous c'est la solution.

      Ce que vous attaquez c'est la conséquence et pas la cause.



      Ce que vous ne semblez pas comprendre c'est que la capitalisme de défend pas les intérêts de la classe moyenne mais ceux du capital. Et les intérets du capital sont entre autre qu'il ne dévalue pas. Hors pour arriver à cela la capital à besoin d'avoir un taux constant de chômage variant entre 10-15%... et quoi que vous fassiez les contres-pouvoirs financiers vont tout faire pour le maintenir. Les dernière attaque contre notre niveau de vie employant l'immigration pour diminuer nos salaires ont été menées par Georges Soros qui veut a tout prix faire entrer l'Ukraine dans l'U.E (il a aussi utilisée la crise syrienne).
    • avatar
      gl2005en réponse àBE(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      BE, j'ai bien compris, et je confirme que vous n'avez pas compris. Sauf que je ne vais pas me lancer dans un discours. Seulement un résumé: Le retour vers un système normal n'est pas possible. Le système ne le permet pas sauf une fracture du dollar. Je considère que le capitalisme est bon, mais pas le capitalisme d'aujourd'hui et celui que je défends est un capitalisme social. Pour le reste il faudrait un long discours, les flux monétaires relèvent de la mécanique et de phénomènes sociétals. La cause est mécanique et sociétal. De temps en temps mettre un grain de sable dans le rouage fait sauter un ou plusieurs crans. Ce fut fait et ce sera encore fait dans l'avenir.
      Pour revenir à Fillon, c'est le meilleur programme. Il touche à la mécanique des flux et la société. Ce n'est pas suffisant, mais c'est un bon début. Il faudra une alliance avec la Russie et la Chine, pour aller plus loin.
    • avatar
      BE
      On peut très bien revenir a un autre système...
      Qui est assez con pour croire qu'on ne peut jamais revenir en arrière...
      C'est sans doute dû à une confusion sur le fait qu'on ne peut pas changer ce qui a été fait avec le fait de refaire ce qui avait été fait...

      Rien n'est irréversible.... Rien...

      Capitalisme Sociale : Capitalisme sans Libéralisme ou un libéralisme contrôlé démocratiquement. Pourquoi pas...
      Mais dans tout les cas on NE peut tolérer une accumulation de capitaux privés dépassant ceux d'un état...

      Filou :

      Il ne touche pas à la fuite des capitaux/délocalisations (y compris hors U.E / légalisé par les traités Européens) ni à l'EURO qui tue notre économie. Quand à la Russie... maintenant que Trump change l'orientation de la politique Otanienne... Fifi n'a aucun mal a retourner sa veste comme ; il le fait d'habitude.

      Ce type est tout sauf fiable et au mieux compétent mais acheté par la finance/banque/multinationales... Donc rien pour la classe moyenne.
    • avatar
      gl2005en réponse àBE(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      oui, d'accord BE, mais il faut un début. Je ne partage pas votre conclusion, du moins pas totalement. Pour avoir un point de vue éclairé il nous faut : l'élection de Trump ou Hillary, la réelection de Vladimir, si c'est Hillary qui remporte ce qu'elle fera à la Russie en 2017, le résultat de l'élection française. Pour l'Allemagne on s'en fout un peu, on connait déjà le mécanisme. Après cela, nous saurons ce qu'il adviendra de la classe moyenne.
      Il y a un plan économique possible qui permettrait à la classe moyenne de ne pas perdre de plumes tout en favorisant la société mais pas les grosses entreprises ou multinationales, et je ne l'ai jamais entendu dans la bouche des candidats. J'attends les élections pour le partager. C'est quand j'ai créer ma société il y a 10 ans que je l'ai compris. Je l'ai déjà partagé avec un président, et je commence à voir des changements. J'aimerai qu'en France cela soit appliqué.
    Afficher les nouveaux commentaires (0)