Ecoutez Radio Sputnik
    Le Caire

    Le Caire: pas de militaires égyptiens en Syrie

    © Flickr/ Dominik Golenia
    International
    URL courte
    1140

    En réaction à l’information selon laquelle l’Égypte aurait envoyé des forces militaires en Syrie, le ministère égyptien des Affaires étrangères a publié un démenti officiel.

    La diplomatie égyptienne a formellement démenti dimanche l'information répandue par certains médias arabes sur la prétendue présence de militaires égyptiens en Syrie.

    « Ces rumeurs ne sont que le fruit de l'imagination de ceux qui les répandent, et les objectifs en sont bien connus. L'Égypte est fidèle au principe de non-ingérence dans les affaires intérieures d'autres États », lit-on dans le communiqué.

    Avions militaires russes à Lattaquié
    © Sputnik. Dmitry Vinogradov

    Le ministère égyptien des Affaires étrangères souligne par ailleurs que des mesures constitutionnelles et législatives bien déterminées sont en vigueur en Égypte, mesures sans lesquelles même un seul soldat égyptien ne pourrait être envoyé en dehors des frontières nationales.

    « Ces mesures ne peuvent pas être adoptées secrètement, le peuple égyptien devant en être informé et connaître l'objectif concret de chaque démarche de ce genre », a tenu à expliquer la diplomatie égyptienne.

    Auparavant, certains médias arabes avaient plus d'une fois « rapporté » la présence de militaires égyptiens sur le territoire syrien.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    Syrie: la Russie et l’Egypte cherchent à rassembler l’opposition opposée au terrorisme
    Al-Qaïda part du Yémen pour la Syrie et l'Egypte
    Syrie: l'Egypte rejette toute solution militaire à la crise
    Tags:
    rumeurs, démenti, militaires, ministère égyptien des Affaires étrangères, Le Caire, Egypte, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik