Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Défense syrienne: les USA et la Turquie accordent leur soutien aux terroristes

    International
    URL courte
    33663
    S'abonner

    La frappe à Deir ez-Zor n’était pas le fait du hasard. Ce n’est rien d’autre que la preuve directe du soutien que les États-Unis apportent aux djihadistes. La Turquie quant à elle arme activement les groupes rebelles en Syrie, affirme le ministère syrien de la Défense.

    Washington et Ankara fournissent un appui massif aux groupes radicaux opérant en Syrie, et Damas dispose de preuves à ce sujet, a annoncé dans une interview accordée à Sputnik le porte-parole de l'armée syrienne, le général Samir Souleiman.

    « Les États-Unis apportent un soutien à l'État islamique et financent le terrorisme. La preuve la plus convaincante de ce fait est la frappe portée contre les positions de l'armée syrienne à Deir ez-Zor, ce qui a permis à Daech de passer à l'offensive sur un aérodrome militaire », a indiqué le général.

    L'attaque américaine évoquée par Samir Souleiman est survenue le 17 septembre. Les avions de la coalition internationale anti-Daech ont porté quatre frappes sur les positions que le Pentagone considérait comme celles du groupe État islamique (Daech). L'attaque a fait 83 morts parmi les militaires syriens encerclés par les terroristes près de Deir-ez-Zor. Une centaine de soldats ont été blessés. C'est le commandement russe qui a fait remarquer leur erreur aux militaires américains. Washington a ensuite qualifié la frappe de « bavure ». Les islamistes ont lancé une offensive immédiatement après les frappes américaines contre l'armée syrienne.

    Toujours selon le général Samir Souleiman, la Turquie accorde également un soutien aux groupes armés qui luttent contre Damas « en leur fournissant des armes et en envoyant en Syrie ses hommes et ses experts qui pour leur part participent aux combats ».

    « Chaque fois que notre armée lutte contre les groupes terroristes à travers tout le pays, et surtout à Alep, cela signifie qu'elle affronte, bien qu'indirectement, la Turquie », conclut M. Souleiman.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    Assad: la frappe US contre l'armée syrienne à Deir ez-Zor pas due au hasard
    Une panne au centre US de pilotage de drones a précédé la «bavure» à Deir ez-Zor
    Les avions russes détruisent un convoi de Daech en route vers Deir ez-Zor
    Tags:
    soutien, armements, Etat islamique, Turquie, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik