Ecoutez Radio Sputnik
    Le chef de l'État philippin Rodrigo Duterte a personnellement demandé à rencontrer le premier ministre russe Dmitri Medvedev lors du sommet de l'ASEAN

    Le président philippin souhaite un rapprochement avec la Russie et la Chine

    © Sputnik . Дмитрий Астахов
    International
    URL courte
    15270
    S'abonner

    Les Philippines voudraient approfondir leurs relations avec la Russie et la Chine, selon le président du pays, Rodrigo Duterte.

    « Mon pays voudrait un rapprochement avec la Russie et la Chine », a déclaré le président philippin Rodrigo Duterte dans une interview accordée à la chaîne télévisée Russia Today (RT).

    Le chef de l'État philippin a personnellement demandé à rencontrer le premier ministre russe Dmitri Medvedev lors du sommet de l'ASEAN.

    « Au cours du sommet de l'ASEAN au Laos, je me suis entretenu avec le premier ministre russe Dmitri Medvedev, l'entretien étant organisé à ma demande personnelle. Je lui ai dit : "Je ne demande rien. Nous survivrons sans aucun soutien. Je voudrais tout simplement que vous sachiez que je souhaite un rapprochement avec vous et la Chine, car je n'aime pas ce qui se passe actuellement avec nous"», a souligné le président.

    Lors du sommet de l'APEC au Pérou, le chef de l'État philippin a déclaré qu'il avait une vision positive des perspectives de coopération avec la Russie et la Chine.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

     

     

    Lire aussi:

    Les Philippines menacent de quitter la Cour pénale internationale après la Russie
    Adieu les USA, les Philippines se nouent d’amitié avec la Chine
    Tags:
    rapprochement, APEC, Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), Rodrigo Duterte, Dmitri Medvedev, Chine, Philippines, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik