International
URL courte
10480
S'abonner

Le ministère syrien de la Défense se montre réservé en commentant la situation dans cette ville en proie aux combats. La libération d’Alep est une question de temps, mais la politique y joue aussi son rôle.

« La date de la fin de l'opération n'est pas encore établie », a annoncé dans une interview accordée à Sputnik le porte-parole de l'armée syrienne, le général Samir Souleiman. L'opération lancée dans cette grande ville syrienne pour la reprendre aux terroristes se poursuit et « elle n'a pas cessé ».

« Cela ne signifie pas pour autant qu'elle se déroule avec le même tempo qu'au début. Dans les combats, il y a toujours des phases qui dépendent des conditions de guerre et parfois de la situation politique aussi », a-t-il poursuivi.

Comme l'a en outre expliqué le général, l'armée syrienne a salué la trêve qui a été en vigueur en septembre et « a permis d'assurer un cessez-le-feu pendant quelques jours ». Mais depuis son expiration, « l'opération militaire s'est poursuivie ».

L'armée syrienne avance avec succès dans cette région depuis 2015. Jusqu'ici, les terroristes n'ont pas réussi à trouver le moyen de contrer cette offensive qui pénètre leurs lignes de défense. Les groupes d'assaut frappent les terroristes depuis des positions inattendues.

Ces derniers mois, la situation à Alep était cependant très instable : des combats acharnés faisaient rage dans la ville et ses banlieues. Des groupes terroristes affiliés au Front al-Nosra tiennent toujours en otage entre 200 000 et 300 000 civils dans l'est de la ville, les empêchant d'emprunter les couloirs humanitaires.

Toutefois, ces derniers jours, l'armée syrienne a réussi à reprendre aux terroristes environ un tiers d'Alep-Est, ce qui constitue leur plus importante défaite depuis quatre ans. Plus de 3 000 civils, dont 1 519 enfants, ont réussi à quitter la partie est d'Alep au cours de ces dernières 24 heures.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Défense syrienne: les opérations US et turque en Syrie sont une intervention militaire
Les radicaux pilonnent un quartier résidentiel d'Alep faisant des morts
Un autre bastion des terroristes à Alep-Est repasse sous le contrôle de Damas
Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
Tags:
libération, Alep, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook